Trips

Notre matos high tech en voyage

couv-voyage-photo-gopro-avis-blog-voyage-backpack-1080x720

Lorsqu’on bouge de chez nous, que ce soit pour le week-end ou pour un voyage, on s’équipe toujours de deux ou trois matos high tech pour prendre des photos. Pour immortaliser les paysages et les rencontres. Avec Mathieu, nous sommes encore des novices en la matière, mais je pense qu’on reste quand même assez bien équipé. Il ne nous reste qu’à nous perfectionner, en pratiquant !

Pour nous, le plus important en voyage, c’est de voyager léger, mais aussi voyager sécurisé. Nous redoutons les vols sur certains sites comme les plages, mais, nous ne voulons pas non plus rapporter avec nous des souvenir de moins bonne qualité. Lors d’un week-end entre amis, nos Iphone font généralement l’affaire, mais lorsqu’on a voyagé en Martinique, c’est tout un sac de matos qui nous a suivit.

  • Notre reflex

Nous avons un Canon 600D, parfait pour voyager puisqu’il prend des photos, des vidéo et il est équipé d’un écran rotatif. Ce n’est pas rien, puisque l’écran rotatif nous permet de prendre des photos de nous face caméra. Autrement dit, un selfie Je ne suis pas fan, mais je dois bien avouer qu’en voyage, lorsqu’on est seul, c’est bien pratique. Je ne suis pas fan, mais je dois bien avouer qu’en voyage, lorsqu’on est seul, c’est bien pratique. (On n’est pas du genre à donner notre reflex qui coûte un bras a un parfait inconnue pour nous photographier) L’autre gros avantage du reflex, et pas des moindre, la qualité des photos qui est magnifique !

  • Notre Go Pro

Juste avant de nous envoler pour la Martinique, Mathieu s’est offert une Go Pro Hero 4 Session. Je l’adore ! Elle est ridiculement petite et rentre facilement dans une poche. Contrairement aux modèles plus anciens, la Hero 4 Session n’a pas besoin de boîtier étanche pour aller dans l’eau puisqu’elle est étanche à l’origine.Un gain de place supplémentaire et plus de facilité d’utilisation même si je dois bien vous avouer que lorsque nous l’avons mis la première fois dans l’eau, nous n’étions pas fiers.

La Go Pro est, pour moi, l’accessoire photo / vidéo idéal lorsqu’on voyage. Elle est petite et les photos et vidéos sont accessibles sur smartphone par Wifi. Pas besoin de PC pour vider la carte. Mathieu, quant à lui, adore l’utiliser par films. Il extrait ensuite les plus belles images. Ainsi, nous n’avons pas de photo de voyage sur lesquelles nous posons ridiculement devant un paysage. On se balade tranquillement, il filme, puis on extrait les meilleurs plans. Effet naturel garantit !

  • Nos accessoires

Ensuite, avec tous ce matériel, nous avons les petits joujous comme les cartes SD supplémentaires. Parmi les plus important, je citerais les différents accessoires Go Pro. Pour l’instant, nous utilisons seulement la perche et la poignée flottante. Cela me semble être les indispensable, surtout lors des voyages. Ensuite, nous avons aussi un floaty que Mathieu utilise beaucoup pour le surf.

Nos batteries de secours sont de fidèle alliés lorsque nous nous déplaçons. Surtout pour maintenir nos Iphone en charge lorsqu’ils sont sur Mapsme.

  • Nos projets matos

Chaque situation et chaque escapade ont leurs particularités. Impossible d’envisager un voyage dans les caraïbes sans prendre de photos sous l’eau par exemple. C’est en faisant qu’on apprend et si c’était possible, nous aimerions bien investir dans un appareil photo hybride comme la nouvelle gamme de Compact Expert Panasonic. Historie de laisser le reflex encombrant à l’hôtel lors d’une rando, sans pour autant négliger la qualité grâce à leurs vidéos 4K, les objectifs 16,00 méga pixels, ainsi qu’un design anti-poussière. La gamme propose des prix cohérent et elle semble correspondre exactement à ce que nous cherchons.

Ensuite, le rêve, THE DREAAAM, serait de nous équiper d’un drone pour prendre de superbes vues du ciel ou des vidéos incroyable. L’équipement de fou pour immortaliser les souvenirs les plus beaux.

aklanoa-matos-blog-lifestyle-voyage-go-pro-avis-1080x720 couv voyage photo gopro matériel avis blog voyage backpack*Article sponsorisé par Panasonic

Tendances

Des robes bohème pour l’automne

desert rose billabong divine dress

Mes espoirs d’été indien se sont envolés en même temps que le ciel gris, la pluie et des 16° de température en journée sont arrivé sur la Bretagne. Ouai, c’est la grosse déprime en ce moment. Fini les jolies robes de l’été. Je fais mon deuil d’un été qui fût bien trop court.

Alors ce changement de temps me donne envie de changer de dressing. En même temps, le short en jean et les tongs ne sont plus d’actualité alors on n’a pas le choix. Loin de moi l’envie de ressortir le pull en laine, je préfère opter pour des tenues de mi-saison. Pour ça, mes marques surfwear favorites ont répondues présentes en proposant des robes bohème aux teintes hivernale mais aussi belle avec que sans collants noire. Le top du top pour un mois de septembre aussi chelou que celui de cette année.

Ceci-ci dit, le mois de septembre étant aussi celui de la taxe foncière… il va falloir être raisonnable. Alors je pause ça là, l’air de rien. (Vu les températures, il est fort probable que le père noël confond le mois de décembre avec celui de septembre…)

robe boheme hiver automne 2017 2018 blog mode surfwear

  1. Robe Champain Trail de chez Volcom à 75€
  2. Robe Sunkiss daze de chez Roxy à 65€99
  3. Robe rouge à fleur de chez Mango à 59€99
  4. Robe babydoll noire Prettylittlething à 39€99
  5. Robe Divine de chez Billabong à 70€
  6. Robe Emma de chez Sézane à 145€ (c’est beau de rêver)

 

Trips

Martinique, Anse noire

anse noire

Il y a des souvenirs qui ne se détériorent pas avec le temps. 5 mois après notre premier voyage, j’ai l’impression d’avoir gardé intact mes souvenirs de cette magnifique journée passée à Anse noir et Anse Dufour, à l’ouest de la Martinique.

Avant même de nous rendre en Martinique, nous avions déjà prévu de découvrir la magnifique plage d’Anse noire, au sud ouest de l’île. Une curiosité naturelle au sable noir situé à quelques mètres de sa plage jumelle, Anse Dufour, faite de sable blanc. En plus de sa beauté captivante, Anse noire a l’énorme avantage d’être occupée par des tortues. Nous savions donc qu’une fois sur place, nous avions toutes nos chances de passer un moment magique et se fût chose faite.

anse noire tortule

Se rendre à Anse Noire n’est pas si simple que ça. La plage est très facile à trouver et tous les GPS l’indique. Par contre, si comme nous, vous n’aviez jamais conduit en montagne, vous allez être servi ! La route n’est pas très jolie. Lors de notre passage, il manquait même certains abords de route, écroulé dans le ravin et nous avons pris des pentes comme nous n’en avions jamais croisé en Métropole. Autant vous dire qu’après les coups de chaud pendant le trajet, nous étions vraiment ravis d’arriver à destination. Pour plus de tranquillité, je vous conseillerais de prévoir d’arriver sur Anse noir avant les 9h du matin. Cela vous garantit un faible trafic dans les lacets, mais également une place de parking qui ne soit pas en pleine pente à 40 degré. En effet, vos GPS indiqueront bien un parking sur place, mais celui-ci n’est que de 10 places.

ça, c’était pour l’info utile que nous nous aurions bien aimé avoir avant de nous y rendre.

Il faut savoir que Anse Noire avec avant tout une crique. On doit descendre une 40 aine de marches pour s’y rendre et la plage n’est pas énorme. Y aller le matin, c’est en profiter à fond. Avec Mathieu nous y sommes resté de 8h à 10h30 et nous étions seulement 4 ou 5 couples sur la plage à la fin de notre passage. Le kiff.

Sur place, à peine garée, je sautillais d’impatience à l’idée de descendre sur la plage d’Anse Noire. Je n’avais jamais voyagé avant de me rendre en Martinique et là, en quelques minutes, j’allais découvrir pour la première fois une plage de sable de noire, faire du snorkeling et surtout… nager avec les tortues. Dans un premier temps, j’étais émerveillé par la plage de sable noir. J’y ai glissé mes pieds, pris des photos, joué avec ce sable. Non, je ne suis pas allé jusqu’à faire des châteaux de sable, mais j’avoue, j’étais comme une gosse.

Mathieu a été le premier à plonger dans l’eau. Il a l’habitude d’aller à la pêche au tuba en Bretagne, mais pour moi, nager dans d’énormes bancs de poissons est une première. Vu du ponton, ça grouille de partout, mais il y a bien des tortues, un couple dans l’eau nous le confirme. Il n’aura pas fallu plus pour que Mathieu effile ces palmes puis revient à toute vitesse jusqu’à la serviette chercher la Go Pro. « Il y a une tortue avec son bébé ! » Ouaa, c’est magique. Tant pis pour les poissons, je veux les voir ! Mathieu rigole en m’entendant crier à travers mon tuba, mais après quelques minutes on oublis tout ces poissons et on reste là, immobile dans l’eau à observer une tortue manger des algues. C’est magique, apaisant, relaxant. C’est mieux qu’une séance de yoga ! On apprécie de moment comme jamais.

Vers 10h30, après avoir suivi la même tortue, nous décidons de changer de plage et aller sur Anse Dufour. Même parking, même emplacement, mais changement d’ambiance totale. Anse Noire est sauvage tandis qu’Anse Dufour propose 2 Lolos et 1 petit snack, face à la plage de sable blanc. Elle semble plus familiale. 2 plages sur le même site pour 2 ambiances différentes, nous y avons bronzés tous le reste de la journée. Sur Anse Dufour, les tortues sont toujours présentes, mais ce jour-là, de minuscules méduses se trouvaient également dans l’eau et je n’ai donc pas passé tout mon temps à les observer, pour le plus grand plaisir de mon bronzage. Nous avons également déjeuné sur la plage, chez Nini. C’était parfait, simple et pas cher, mais attention, elle ne prend pas la carte bleue. Prévoyez le coup.

Anse Noire et Anse Dufour sont des incontournables de la Martinique. Ne pas s’y rendre serait louper quelques chose de magnifique, je vous le conseil vraiment et vous OBLIGE à vous y rendre !

 

IMG_3819 IMG_3825 anse noir martinique aklanoa blog voyage caraibesanse ducourf martinique aklanoa blog voyage caraibes