Lecture

Lecture, le livre de Betty

bettyautier-livre-avis-lecture-blog-lifestyle-bretagne

Lorsque Betty a annoncé sur Instagram la sortie de son livre, j’ai sauté de joie et je me suis aussitôt connecté à Amazon pour le pré commander. Lorsque ma voisine (qui est livreuse pour Amazon) a sonné chez moi, la veille de la sortie du livre, pour me livrer mon livre, MON DIEU que c’était bon ! Vous l’aurez compris, je suis une grande fan de Betty, entre elle et moi, ça remontre à un bon bout de temps.
J’ai atterri sur Leblogdebetty à 14 ans, alors que je tenais encore un skyblog. J’y ai découvert une Betty, dans le jardin de sa maman, qui shootait des tenues achetées en friperie, avec son chien, Jackson. Puis, tous les deux mois environ, je retournais la lire. J’allais voir les différents blogs dont elle parlait et avec qui elle était amie. C’est à ce moment que j’ai découvert ce qu’on appelle maintenant « la blogosphère ». J’ai vu Betty changer, mûrir, gagner du fric et devenir intouchable. Enfin ça, c’est ce que je pensais puisqu’en lisant son livre, on comprend que Betty est finalement une fille très touchante.

Comme son nom l’indique, ce livre parle de Betty. On y apprend d’avantage sur la création de son blog, son évolution, les partenariats qui ont eu beaucoup de succès comme celui avec Lancaster. Betty nous raconte les troubles alimentaires qui ont pu apporter beaucoup de critiques sur son blog. Je voyais bien qu’elle pouvait paraitre plus mince d’une photo à une autre, mais naïvement, je remettais tout ça sur Photoshop ou une injection de botox foiré (le fric quoi). Comme quoi, l’industrie de la mode n’a de pitié pour personne, y compris pour les bloggeuses… Enfin, ce que j’attendais beaucoup dans ce livre, c’est le passage croustillant qui parle de sa rupture avec Mathieu Lebreton. Ce goujat l’a quitté du jour au lendemain pour partir avec une autre. J’en ai passé des heures sur Instagram à faire ma fouine, mais Betty a été beaucoup plus élégante que moi. Elle traite le sujet bien comme il faut, en 3 lignes.
Betty en est fière, depuis cette rupture, elle a changé. Certain diront en mal, moi, je l’avoue, je l’ai perdu pendant les premiers mois. Du jour au lendemain, Betty ne paraissait plus intouchable. Au contraire, elle faisait la fête, parfois un peu trop, dansait avec ses copains et ne posait plus devant l’objectif, en tirant la gueule, avec une tenue à 3 smic sur le dos. Betty n’était plus « une égérie » elle était « une nana connectée » et finalement, c’est pour cela que j’ai atterrie sur son blog il y a 11 ans et pour cette même raison que j’ai beaucoup aimé son livre.

bettyautier-livre-avis-lecture-blog-lifestyle-bretagne-feuilletez

Wishlist

Mes basics de l’hiver

style winter billabong aklanoa blog mode surf ocean basic hiver 2017

La mode change constamment. On aura beau essayer de se rendre « à la mode » le temps qu’on va mettre pour économiser l’argent qui nous permettra de s’offrir ces fameuses chaussures à la mode suffi pour les rendre démodées. C’est le triste constat que j’ai fait pendant toute ma jeunesse, avoir cette impression d’avoir un coup de retard, souvent à cause de l’argent.

Et pourtant… je ne sais pas si c’est l’âge qui fait ça, toujours est-il que maintenant, je me rends compte que les nanas les plus stylées (selon mes goûts) sont souvent celles qui ont les sapes les plus basiques. (Attention, je dis bien basique et pas minimaliste… ne rentrons pas dans ce débat). Un jeans parfaitement taillé, un t-shirt blanc à col V et une paire de Vans noire et voilà le tour est joué ! Bon, si tu y ajoutes encore un IT bag bien comme il faut (et qui ne coûte pas forcément un SMIC) et une chevelure blonde, ondulé par l’eau de mer, alors là, on frôle l’excellence. (... , c’est la brune qui vous parle, vous sentez la frustration ??)

Toujours dans ma démarche de minimiser mon impact sur l’environnement, je me questionne sur mon dressing et mes innombrables achats inutiles. Je me rends compte que ce que j’aime vraiment, c’est la classe et l’élégance des basiques, parfaitement associés ! Je commence donc, petit à petit et avec mon budget, à remanier mon dressing afin qu’il me ressemble d’avantage… et qu’il soit optimisé.

En vert, les pièces qui sont déjà dans mon dressing, en rouge, celles que j’aimerais bien intégrer (réellement ou dans mes rêves les plus fous… faute de budget)basic hiver dressing minimaliste hiver 2016 2017 blog mode

 

 

1.Pull noir à col V Galerie Lafayette  2.Vans Old Skool noires  3.Skinny noir Levis  4.Pull gris à col rond Galerie Lafayette   5.Basket Golden Goose blanches   6. Blouse rouge Mango    7.top en dentelle Promod  8.Le top teenage Cali Love de Billabong  9.Sac Demi lune APC   10.Jeans skinny brut Levis

 

 

Trips

Bel hiver

lines-decembre2016-dunes-aklanoa-blog-bretagne

Cet hiver 2017 est rudement froid par rapport à celui de l’an dernier. L’an dernier, je ne me suis pas acheté de manteau, je n’en avais pas dans mon dressing, mais je n’en avais pas besoin non plus. Cette année par contre, les choses se sont corsées. J’ai tenu bon, mais début décembre, ma veste de mi-saison commençait à devenir obsolète. Un jour de crève… j‘ai craqué et je me suis acheté une parka. Il faut dire qu’avoir la crève ça booste à prendre ce genre de décision.

Ceci-dit, l’hiver est froid, mais putain, qu’est-ce qu’il est beau ! Enfin, je ne sais pas trop pour chez vous, mais en Bretagne, c’est complètement canon ! La preuve en image. Cela fait 2 semaines qu’on subit un froid de canard sous un ciel bleu azur ! Si je ne mettais pas le nez dehors, j’aurais presque envie de vivre en bikini (Façon de parler hein… ne me prenez pas pour une folle). Un dimanche, alors que l’on baladait la chienne avec Mathieu, nous avons tous les deux saturé notre carte mémoire pour prendre en photo le paysage. Une ballade sur la plage, en hiver, c’est vraiment cool, je vous conseille ! (quand il fait beau hein) ;)

photo soleil bretagne hiver 2016 2017 lines-decembre2016-dunes-aklanoa-blog-bretagne-groix lines-sables-decembre2016-dunes-aklanoa-blog-bretagne