All Posts By

Marine

Mode ethique

Mon make-up cruelty free

makeup beauty cruelty free maquillage

Depuis quelques mois, j’ai décidé de me tourner vers la cosmétique cruelty free. Cruelty free, c’est le mot tendance et anglophone qui signifie que le produit, ni aucun de ses ingrédients n’ont été testé sur les animaux. Alors oui, en 2013, une loi européenne a été voté et interdit désormais le test sur les animaux dans l’industrie cosmétique. Cependant, de nombreuses subtilités rendent la réglementation difficilement compréhensible pour le consommateur et les recherches pour développer des méthodes alternatives demandent beaucoup de temps et d’argent. Concrètement, que dit la réglementation européenne ? L’UE interdit la mise sur le marché de tout nouveau produit cosmétique testé sur des animaux après mars 2013, y compris pour les produits importés. Mais cela ne concerne que leurs composants utilisés à des fins exclusivement cosmétiques. Ainsi, pour des ingrédients dits « multi-usages » (conservateurs, parfums, solvants, polymères, filtres solaires…), utilisés en cosmétique, mais aussi dans d’autres secteurs comme la pharmacie, la chimie ou l’agroalimentaire, des tests sur animaux peuvent toujours être effectués, en dernier ressort, afin de s’assurer de leur sécurité pour leurs applications non-cosmétiques. Enfin, même pour des ingrédients purement cosmétiques, des tests sur animaux peuvent être toujours effectués pour garantir la sécurité des travailleurs qui y sont exposés dans le processus de fabrication.

Donc en gros… ta BB crème est passée sur un mignon petit lapin, qui n’a rien demandé à personne, avant de finir sur ta peau délicate.

Pour moi, c’est ce qui m’a bloquée. Pourquoi avant de porter un rouge à lèvres Chanel, je devrais le faire porter à mon chien ? Bah non, mais en gros, c’est un peu ça… Alors j’ai dit stop ! Aujourd’hui, de nombreuses marques proposent des produits exclusivement cruelty free et je vous garantis que ce n’est pas plus cher, au contraire… allez faire un tour sur le site ELF pour en juger par vous-même !

makeup beauty cruelty free maquillage fards a paupières

Depuis quelques années, déjà, j’avais fait l’acquisition de deux palettes de fards à paupière Naked Basic et Naked 2 de Urban Decay, une marque de cosmétique Cruelty Free disponible chez Sephora. C’étaient mes palettes chouchous et elles le sont toujours. J’ai également fait l’acquisition, cette année, de la nouvelle palette Peach de la marque Too Faced. Les pigments y sont moins prononcés, mais elles me plaît, surtout les couleurs nudes ainsi que son odeur (Elle sent la pèche… Une vraie prouesse marketing attrape couillons, mais j’aime bien)

Toujours sur les yeux. Mon dernier achat a été pour remplacer mon vieux mascara Bourgois Waterproof que j’avais acheté, à l’arrache, à Orly, juste avant mon décollage pour la Martinique. Bourgois teste encore ses produits sur les animaux alors il était certain que je ne rachèterais pas chez eux une fois mon tube fini (oui parce que, pas de gaspillage, on fini un produit non cruelty free avant de le remplacer). Ceux de chez Boho me remblaient trop petit et la brosse de la marque Dita Von D ne me plaisait pas. Je me suis laissé tenter par celui de chez Zao, une marque Vegan, trouvée chez mon esthéticienne. Il est parfait, tient bien et, ne fait pas de paquets. Tout ce que je demande d’un mascara, non testé sur les animaux cette fois.

Pour le teint, je ne jure que par la poudre de chez Bare Minéral. Une marque cruelty free disponible également chez Sephora. Cela fait 3 ans que je la porte et je la trouve très facile à appliquer. Mon prochain achat cosmétique sera surement une poudre solaire, type terracota. J’espère que celle de Bare Minéral correspondront à se que je recherche.

Enfin, il y a Boho, une marque que j’adore à la pigmentation parfaite.

J’ai découvert Boho dans une box beauté. My Little box je crois, enfin, j’sais plus trop. Toujours est-il que depuis, j’utilise régulièrement le fard à paupières que j’avais reçus. Lorsque ma parapharmacie E.Leclerc a intégré la marque dans sa gamme, j’en ai profité pour tester leur anti cerne, qu’il fallait que je change. La teinte est parfaite, je l’adopte au quotidien. Puis, je me suis laissé tenté par leur eye liner. Encore un sans-faute, le pinceau est précis, la teinte bien noire. Décidément Boho, je ne me décevrai jamais. Les prix de la marque avoisinent ceux des marques de supermarché tel que Bourgois. Comme quoi, consommer Cruelty free n’a aucun impact sur le budget.

makeup beauty cruelty free maquillage favoris

Aujourd’hui, je suis contente d’avoir renouvelé ma trousse à maquillage pour ne porter que des marques qui ne testent pas sur les animaux. Je suis satisfaite de l’ensemble de mes produits. Ils tiennent bien, correspondent à ce que je recherche et ne coûtent pas si chère que ça. Alors, franchement, pourquoi j’irai à nouveau acheter chez des marques border line telles que Loréal ? À vous d’y penser…

Mode ethique

Chaussures : les alternatives éthiques

nomadic state of mide eco thic shoes

Dans l’idée de consommer mieux, tout se bouscule dans ma tête. Le made in France, le vegan, le made in Europe, le bio, les sans produits toxiques… Il peu y avoir tellement de questions à se poser que le plaisir de faire du shopping disparaîtrais avant même d’avoir choisi dans quelle boutique entrer. Acheter une simple paire de chaussures ressemblerait à un parcours du combattant. J’ai donc décidé de ne pas me prendre la tête, dans l’idée d’accepter cette phase de transition, je me donne des règles ultra souple.

Si une paire de chaussures me plaît énormément et que j’y pense encore au bout d’un mois, je me l’offre à condition qu’il n’existe vraiment pas d’alternative. Et ces alternatives peuvent être de toutes catégories, tant qu’elles ont un impact positif sur la planète. Bio, Vegan, Made in France ou Europe, peu importe tant qu’on ne tue pas d’animaux pour devenir beau ou qu’on ne fait pas travailler de gosses de 10 ans pour coudre une virgule.

Peut-être qu’au fil du temps, je me sentirais plus à l’aise dans un mode de consommation que dans un autre, mais pour le moment, no stress, je me sens à l’aise dans mes baskets comme ça (vous l’avez compris le jeu de mots ?)

alternative chaussure ethique

  1. Vegetarian Shoes = Alternative Birkenstock, vegan
  2. Victoria shoes = Alternative Stan Smith, made in Spain et labellisée Oeko-Tex Standard 100, qui garantit l’absence de produits toxiques dans ses tennis
  3. Natural Wold Eco = Alternative aux Bensimon, made in Spain, sans substance dangereuse et vegan
  4. Vans Authentic = pas d’alternative, elles sont déjà Vegan
  5. Max et Vincent = Alternative « Tropeziennes » Made in France
  6. Ethletic = Alternative aux converse, vegan.
  7. Nike Air Max Thea = Certain modèles de la marque sont Vegan. Disons que c’est moins pire… Si une marque n’est pas éthique mais que vous avez follement envie de l’un de leur modèle, regardez si il existe en version Vegan.
  8. Castaner = Alternative à toutes les espadrilles à 4€ de supermarché, made in Spain. Ce modèle précis est une jolie alternative aux modèle Galerie Lafayette.
  9. Nomadic State of Mind = Sandales faites main. Issues d ‘une production Eco-responsable et de commerce équitable, vegan et trop canon.

Alors ? Qui a dit qu’une mode éthique c’était férocement pieds nus et en sarouel ?

Trips

Balade au Parc de Branféré

cover_branféré_botanical_garden

La petite égoïste humaine que je suis c’est rendue au Parc de Branféré, passer une journée dans un jardin botanique à la rencontre des animaux, dont une partie se trouve en semi-liberté. J’ai découverts ce parc il y a 10 ans, alors que j’étais animatrice de centre de loisirs. J’ai adoré, à plusieurs reprise, visiter ce parc avec les enfants, leur expliquer la vie des animaux (celle des plantes, ils s’en foutent royalement) et voir leurs yeux s’illuminer lorsqu’ils croisent un alpaga, caressent un âne et donne du pop corn aux walabi. Bref, c’est mon BEST parc animalier EVER !

branféré flamingo blotanic garden branféré

Le Parc de Branféré est situé à Le Gerno, dans le Morbihan. C’est également sur même site qu’est installé l’école Nicolat Hulot, qui propose des séjours et mini camp pour enfants, sur le thème de la nature.

Le Parc de Branféré recense plus de 150 espèces animales originaires des 5 continents. Mais surtout, ce que je préfère, c’est sa remarquable collection d’oiseaux, Branféré est considéré comme un parc ornithologique avec près de 500 oiseaux du monde entier. Son spectacle d’oiseaux est un rendez-vous à ne pas louper, il y en a 4 par jours. À la fin du spectacle, restez sur place quelques minutes, et observer les oiseaux pas encore entrés en cage. Des Aras en liberté, des flamant rose à vos pieds (attention à ne pas les bousculer, leus pattes sont très fragiles) et quelques autres espèces qui barbotent dans la mare. On ne s’en lasse pas.

Au détour des allées, vous croiserez sans aucun doute les alpagas, gues, walabis, paon et autres espèces animales en liberté. Attention cependant à ne pas quitter ces allées. Si les animaux peuvent venir à notre rencontre, nous n’avons par contre, pas le droit de les rejoindre dans leurs nids (cela me parait logique, mais nous voyons de tout)

Sur les îlots et autres espaces clôturés, vous serez étonnés par l’agilité folle des primates. (sérieux, ils sont d’une souplesse dingue, il va falloir que je m’améliore au yoga). Vous vivrez un moment magique en observant les lémuriens de Madagascar dont l’espèce est menacée. Lors de ma dernière visite, la semaine dernière, j’ai été impressionné du développement du Parc. J’ai pu découvrir pour la première fois la plaine Indienne, où un couple de Rhinocéros se prélassait. J’ai ri en voyant leurs mimiques, expliquant à Mathieu qu’ils me fessaient passer à Lehua Rhinocéros / Bouledogue français…. mouai, non, aucune ressemblance, ils sont juste attendrissants. L’espace marin, que je n’avais encore jamais vu est également très bien aménagé, mais nous avons loupé le nourrissage des phoques.

Ensuite, il y a la verdure ! Dès le 18e siècle, un botaniste amateur aménagea le parc en y plantant des essences rares, dont certaines subsistent encore. Depuis, le jardin est constamment agrémenté, se qui fait de Branféré le plus beau Parc Animalier que j’ai pu visiter.

branféré pingoin et flaman rose WALABI branféré bretagne parc animalier nicolas hulot

Entrée adulte : 20€50
Entrée enfant (jusqu'à à 12 ans): 14€
gratuit pour les moins de 4 ans

 

J’ai commencé cet article en vous annonçant « petite humaine égoïste ». Même si j’ai beaucoup apprécié ma visite, j’ai été mal à l’aise de me retrouver parmi ces nombreux touristes qui pensent que les animaux leurs sont dûs. Même si je pense avoir été respectueuse envers eux, je n’étais qu’un pion parmi ces milliers de visiteurs. J’ai entendu des personnes râler parce que certains enclots étaient vides (oui, il faisait 30° messieurs dames, les animaux, aussi aiment rester à l’ombre avec un temps pareil), d’autre lancer des pops corn devant une pancarte « interdiction de nourrir ces animaux ». Une femme a attendu que le dresseur se retourne pour franchir la marque au sol et s’approcher d’un pas de plus de la marre… Un pas de plus « ooh c‘est rien » mais si, ce n’est pas respectueux, vous venez de rentrer dans un enclôt. Haa, que l’humain est égoïste. Du moment qu’il a son selfie avec une girafe, il s’en fout de savoir que son espèce est menacée, lui, il veut crâner avec sa nouvelle photo de profil Facebook. (voilà, c’était mon coup de gueule du jour.)

S’il vous plait, si l’envie vous viens de visiter le Parc de Branféré, restez dans les allés, ne donnez du pop corn uniquement aux animaux qui en ont le droit, gardez vos enfants prêt de vous, ne stressez pas les animaux et appréciez le moment.

parc animalier et botanique de branféré morbihan bretagne sud