Browsing Category

Lifestyle

Trips

Martinique, Anse noire

anse noire

Il y a des souvenirs qui ne se détériorent pas avec le temps. 5 mois après notre premier voyage, j’ai l’impression d’avoir gardé intact mes souvenirs de cette magnifique journée passée à Anse noir et Anse Dufour, à l’ouest de la Martinique.

Avant même de nous rendre en Martinique, nous avions déjà prévu de découvrir la magnifique plage d’Anse noire, au sud ouest de l’île. Une curiosité naturelle au sable noir situé à quelques mètres de sa plage jumelle, Anse Dufour, faite de sable blanc. En plus de sa beauté captivante, Anse noire a l’énorme avantage d’être occupée par des tortues. Nous savions donc qu’une fois sur place, nous avions toutes nos chances de passer un moment magique et se fût chose faite.

anse noire tortule

Se rendre à Anse Noire n’est pas si simple que ça. La plage est très facile à trouver et tous les GPS l’indique. Par contre, si comme nous, vous n’aviez jamais conduit en montagne, vous allez être servi ! La route n’est pas très jolie. Lors de notre passage, il manquait même certains abords de route, écroulé dans le ravin et nous avons pris des pentes comme nous n’en avions jamais croisé en Métropole. Autant vous dire qu’après les coups de chaud pendant le trajet, nous étions vraiment ravis d’arriver à destination. Pour plus de tranquillité, je vous conseillerais de prévoir d’arriver sur Anse noir avant les 9h du matin. Cela vous garantit un faible trafic dans les lacets, mais également une place de parking qui ne soit pas en pleine pente à 40 degré. En effet, vos GPS indiqueront bien un parking sur place, mais celui-ci n’est que de 10 places.

ça, c’était pour l’info utile que nous nous aurions bien aimé avoir avant de nous y rendre.

Il faut savoir que Anse Noire avec avant tout une crique. On doit descendre une 40 aine de marches pour s’y rendre et la plage n’est pas énorme. Y aller le matin, c’est en profiter à fond. Avec Mathieu nous y sommes resté de 8h à 10h30 et nous étions seulement 4 ou 5 couples sur la plage à la fin de notre passage. Le kiff.

Sur place, à peine garée, je sautillais d’impatience à l’idée de descendre sur la plage d’Anse Noire. Je n’avais jamais voyagé avant de me rendre en Martinique et là, en quelques minutes, j’allais découvrir pour la première fois une plage de sable de noire, faire du snorkeling et surtout… nager avec les tortues. Dans un premier temps, j’étais émerveillé par la plage de sable noir. J’y ai glissé mes pieds, pris des photos, joué avec ce sable. Non, je ne suis pas allé jusqu’à faire des châteaux de sable, mais j’avoue, j’étais comme une gosse.

Mathieu a été le premier à plonger dans l’eau. Il a l’habitude d’aller à la pêche au tuba en Bretagne, mais pour moi, nager dans d’énormes bancs de poissons est une première. Vu du ponton, ça grouille de partout, mais il y a bien des tortues, un couple dans l’eau nous le confirme. Il n’aura pas fallu plus pour que Mathieu effile ces palmes puis revient à toute vitesse jusqu’à la serviette chercher la Go Pro. « Il y a une tortue avec son bébé ! » Ouaa, c’est magique. Tant pis pour les poissons, je veux les voir ! Mathieu rigole en m’entendant crier à travers mon tuba, mais après quelques minutes on oublis tout ces poissons et on reste là, immobile dans l’eau à observer une tortue manger des algues. C’est magique, apaisant, relaxant. C’est mieux qu’une séance de yoga ! On apprécie de moment comme jamais.

Vers 10h30, après avoir suivi la même tortue, nous décidons de changer de plage et aller sur Anse Dufour. Même parking, même emplacement, mais changement d’ambiance totale. Anse Noire est sauvage tandis qu’Anse Dufour propose 2 Lolos et 1 petit snack, face à la plage de sable blanc. Elle semble plus familiale. 2 plages sur le même site pour 2 ambiances différentes, nous y avons bronzés tous le reste de la journée. Sur Anse Dufour, les tortues sont toujours présentes, mais ce jour-là, de minuscules méduses se trouvaient également dans l’eau et je n’ai donc pas passé tout mon temps à les observer, pour le plus grand plaisir de mon bronzage. Nous avons également déjeuné sur la plage, chez Nini. C’était parfait, simple et pas cher, mais attention, elle ne prend pas la carte bleue. Prévoyez le coup.

Anse Noire et Anse Dufour sont des incontournables de la Martinique. Ne pas s’y rendre serait louper quelques chose de magnifique, je vous le conseil vraiment et vous OBLIGE à vous y rendre !

 

IMG_3819 IMG_3825 anse noir martinique aklanoa blog voyage caraibesanse ducourf martinique aklanoa blog voyage caraibes

 

Lecture

Lecture. Cet été là

cet été là sarah ockler lecture plage

J’ai lu ce bouquin pendant mon voyage en Martinique et je dois vous avouer que je n’avais pas remarqué qu’il s’agissait d’un roman pour grand ado lorsque je l’ai acheté. J’aime beaucoup les histoires cucul de lycéenne. Je suis une grande fan de Pretty Little Liars alors lorsque j’ai lu le résumé de ce livre, ça a fait tilt dans ma tête. Cet été-là est une lecture légère, très facile à lire avec un suspense digne d’une sitcom américain. Le pied pour moi, qui n’arrive jamais à lire bien longtemps.

L’été s’annonce. Frankie, la meilleure amie d’Anna l’a invitée à venir passer trois semaines en Californie dans la location familiale. Au programme : bronzage, baignade et drague ! Frankie veut absolument qu’Anna sorte enfin avec un garçon mais l’adolescente n’a aucune envie de passer l’été à flirter en bikini. Parce qu’Anna a déjà vécu une première histoire d’amour, secrète, avec Matt, le grand-frère de Frankie, un an plus tôt, juste avant qu’il ne meure brutalement, laissant Frankie et Anna anéanties derrière lui…

Anna et Frankie sont meilleurs amies depuis toujours. Elles sont voisines, leurs parents sont amis et elles ont toujours été ensemble et là l’une pour l’autre. Anna, la copine la plus renfermée, a toujours été amoureuse du grand frère de Frankie sans jamais l’avouer, jusqu’à ce qu’il l’embrasse le jour de son anniversaire. Ils vont alors commencer une histoire d’amour secrète, sans savoir comment avouer leur amour à Frankie. Le jour où ils se décident à tout raconter, les trois amis ont un accident de voiture. Les deux amies vont s’en sortir indemne tandis que  Matt, le frère de Frankie décède de ce terrible accident. Frankie a alors beaucoup de mal à accepter le décès de son frère et le montre en devenant une bimbo qui plait aux garçon. Tandis que Anna, garde le secret de cette relation amoureuse.

1 an plus tard, les parents de Frankie invite Anna à passer les vacances d’été avec eux. Ils partent tous les 4 sur la côte Californienne et Frankie se ravie de pouvoir passer l’été à draguer avec Anna. Sauf qu’Anna n’a pas encore fait le deuil se son amour secret et va tenter à la fois de le cacher et de trouver la bonne façon de le dire à Frankie.

A cela rajouter quelques beaux mec, une amourette, un scandale et beaucoup de suspense. La combo idéale pour passer une bonne lecture sur la plage.

Trips

Balade au Parc de Branféré

cover_branféré_botanical_garden

La petite égoïste humaine que je suis c’est rendue au Parc de Branféré, passer une journée dans un jardin botanique à la rencontre des animaux, dont une partie se trouve en semi-liberté. J’ai découverts ce parc il y a 10 ans, alors que j’étais animatrice de centre de loisirs. J’ai adoré, à plusieurs reprise, visiter ce parc avec les enfants, leur expliquer la vie des animaux (celle des plantes, ils s’en foutent royalement) et voir leurs yeux s’illuminer lorsqu’ils croisent un alpaga, caressent un âne et donne du pop corn aux walabi. Bref, c’est mon BEST parc animalier EVER !

branféré flamingo blotanic garden branféré

Le Parc de Branféré est situé à Le Gerno, dans le Morbihan. C’est également sur même site qu’est installé l’école Nicolat Hulot, qui propose des séjours et mini camp pour enfants, sur le thème de la nature.

Le Parc de Branféré recense plus de 150 espèces animales originaires des 5 continents. Mais surtout, ce que je préfère, c’est sa remarquable collection d’oiseaux, Branféré est considéré comme un parc ornithologique avec près de 500 oiseaux du monde entier. Son spectacle d’oiseaux est un rendez-vous à ne pas louper, il y en a 4 par jours. À la fin du spectacle, restez sur place quelques minutes, et observer les oiseaux pas encore entrés en cage. Des Aras en liberté, des flamant rose à vos pieds (attention à ne pas les bousculer, leus pattes sont très fragiles) et quelques autres espèces qui barbotent dans la mare. On ne s’en lasse pas.

Au détour des allées, vous croiserez sans aucun doute les alpagas, gues, walabis, paon et autres espèces animales en liberté. Attention cependant à ne pas quitter ces allées. Si les animaux peuvent venir à notre rencontre, nous n’avons par contre, pas le droit de les rejoindre dans leurs nids (cela me parait logique, mais nous voyons de tout)

Sur les îlots et autres espaces clôturés, vous serez étonnés par l’agilité folle des primates. (sérieux, ils sont d’une souplesse dingue, il va falloir que je m’améliore au yoga). Vous vivrez un moment magique en observant les lémuriens de Madagascar dont l’espèce est menacée. Lors de ma dernière visite, la semaine dernière, j’ai été impressionné du développement du Parc. J’ai pu découvrir pour la première fois la plaine Indienne, où un couple de Rhinocéros se prélassait. J’ai ri en voyant leurs mimiques, expliquant à Mathieu qu’ils me fessaient passer à Lehua Rhinocéros / Bouledogue français…. mouai, non, aucune ressemblance, ils sont juste attendrissants. L’espace marin, que je n’avais encore jamais vu est également très bien aménagé, mais nous avons loupé le nourrissage des phoques.

Ensuite, il y a la verdure ! Dès le 18e siècle, un botaniste amateur aménagea le parc en y plantant des essences rares, dont certaines subsistent encore. Depuis, le jardin est constamment agrémenté, se qui fait de Branféré le plus beau Parc Animalier que j’ai pu visiter.

branféré pingoin et flaman rose WALABI branféré bretagne parc animalier nicolas hulot

Entrée adulte : 20€50
Entrée enfant (jusqu'à à 12 ans): 14€
gratuit pour les moins de 4 ans

 

J’ai commencé cet article en vous annonçant « petite humaine égoïste ». Même si j’ai beaucoup apprécié ma visite, j’ai été mal à l’aise de me retrouver parmi ces nombreux touristes qui pensent que les animaux leurs sont dûs. Même si je pense avoir été respectueuse envers eux, je n’étais qu’un pion parmi ces milliers de visiteurs. J’ai entendu des personnes râler parce que certains enclots étaient vides (oui, il faisait 30° messieurs dames, les animaux, aussi aiment rester à l’ombre avec un temps pareil), d’autre lancer des pops corn devant une pancarte « interdiction de nourrir ces animaux ». Une femme a attendu que le dresseur se retourne pour franchir la marque au sol et s’approcher d’un pas de plus de la marre… Un pas de plus « ooh c‘est rien » mais si, ce n’est pas respectueux, vous venez de rentrer dans un enclôt. Haa, que l’humain est égoïste. Du moment qu’il a son selfie avec une girafe, il s’en fout de savoir que son espèce est menacée, lui, il veut crâner avec sa nouvelle photo de profil Facebook. (voilà, c’était mon coup de gueule du jour.)

S’il vous plait, si l’envie vous viens de visiter le Parc de Branféré, restez dans les allés, ne donnez du pop corn uniquement aux animaux qui en ont le droit, gardez vos enfants prêt de vous, ne stressez pas les animaux et appréciez le moment.

parc animalier et botanique de branféré morbihan bretagne sud