Browsing Category

Trips

Astuces Trips

Prendre l’avion : mes astuces

IMG_3696

Pouvoir voyager est quelque chose d’incroyable. C’est une chance mais aussi un petit parcours du combattant lorsque l’on part pour la première fois. ! Prendre l’avion, surtout pour un long-courrier, et à l’international, peut rapidement devenir source de stress si nous ne sommes pas préparés un minimum. Alors perso, je n’ai pas voyagé énormément. Malgré tout, j’ai pu observer quelques techniques, en valider comme en désapprouver. Je connaît aussi la galère d’être une personne d’un naturel angoissé qui prend un long-courrier pour la première fois alors j’ai voulu partager avec vous mes astuces afin d’affronter votre premier vol en avion plus sereinement. (Je l’ai fais alors pourquoi pas vous ?)

  • Choisir son siège dans l’avion

Si vous n’êtes pas à 20€ prêt pour l’achat de vos billets et que vous voyagez en couple, je vous conseille vivement de prendre le supplément du choix du siège. Cela vous garantira d’être juste à côté de votre amoureux, de partager ce moment unique avec lui. Ce serait vraiment dommage de vivre une partie de ce voyage séparé, surtout s’il s’agit de votre premier vol ou d’un long-courrier. Lors de nos vols vers les Antilles, nous avons passé notre temps à regarder des films ou à dormir mais nous avons également passé un bon repas à bord ou j’ai vraiment apprécié pouvoir discuter avec mon chéri plutôt que faire la timide à côté d’inconnue (oui, je peux être vraiment timide parfois)

Enfin, si votre avion n’a que des rangez de trois ou quatre sièges, regardez au fond de l’avion lors de la réservation. Il y a souvent quelques rangés de deux sièges à la queue que vous pourrez réserver. L’idéal pour étendre ses jambes et ne pas se sentir à l’étroit entre deux inconnues. Pour moi qui me déplace souvent pendant un vol (wc, marche…) c’est l’emplacement idéal. Attention par contre, les mouvement de l’avion à ces places peuvent être plus sensibles.

  • Préparer le passage de la douane

Pour mon premier vol, je m’étais un peu renseignée sur la question. Moi qui adore flâner sur les blogs, j’avais déjà lu tout un tas d’astuces… que j’aurai dû partager avec Mathieu avant notre départ.

En effet, il faut savoir que lors du passage de la douane, vous allez devoir présenter tout un tas de choses pour montrer patte blanche. Pour ne pas perdre de temps, risquer de louper votre vol et énerver ceux qui vous suivent, la solution c’est l’organisation.

Pour passer la douane, il y a plusieurs choses à savoir. En gros, passez-y les poches vides et le sac ouvert. Vous ne devez pas porter de métaux. Pas de bijoux, pas de ceinture, pas de barrette en métal dans les cheveux. Pensez-y lorsque vous vous préparez le matin. Vous devrez présenter votre matériel informatique ; iphone, Go Pro, chargeurs, réflex, objectif… tout sera à présenter hors de leur pochette de protection. On vous demandera également de présenter vos éventuels liquides (pour ça, retrouver toutes les informations ici). Enfin, on vous demandera de décliner votre identité et présenter vos cartes d’embarquement.

Pour ma part, tout est organisé dans mon sac. La carte d’identité et la carte d’embarquement sont glissées dans la pochette de mon passeport. Tous mes liquides sont dans un sac congélation transparent, le numérique est dans la poche principale de mon sac à dos et je ne porte aucun bijou ni ceintures lors d’un voyage en avion. C’est rapide, efficace et lorsque je passe le tapis de la douane, j’ouvre, le pose, je fais rouler et je récupère tout (quand je ne passe pas au contrôle aléatoire en plus)

  • Pensez aux repas à bord

Il faut savoir que beaucoup de compagnies aériennes proposent des collations à bord. Même Hop, la compagnie low coast d’Air France nous a proposé une collation sucrée ou salée lors d’un vol Paris-Lorient d’1 heure 30 seulement. Je vous conseille de profiter des repas à bord. Ça passe le temps et ça requinque un homme lorsqu’il s’agit d’un vol long-courrier.
Vous trouverez tous les renseignements sur les éventuels repas servis à bord de l’avion sur le site de votre compagnie aérienne. Par exemple, lors de notre vol Air Caraïbes pour la Martinique, nous avons eu le droit à un apéritif, un repas chaud avec le choix entre deux plats (poisson ou viande) et dans le sens Paris>Martinique, une collation salée (en sandwich rapide) et dans le sens Martinique>Paris, un petit déjeuner chaud.

voyage_avion_repas_premier_vol_aircaraïbes_travel_travelblogger_astuces_conseils

  • Préparer un nécessaire pour le vol

Lors d’un long-courrier, on peut avoir peur de s’ennuyer, d’oublier quelque chose, de devoir déranger notre voisin à longueur de temps. Pour éviter tout ça, j’ai ma petite astuce : préparer une pochette pour le vol avec à l’intérieur des écouteurs qui fonctionnent, mon portable, une batterie nomade pour mon portable, des chewing-gums, du sérum physiologique pour le nez et les yeux (merci la clim) ainsi que 2 ou 3 friandises et enfin, un masque pour les yeux et un coussin d’avion gonflable. Super-pratique !

  • Mes conseils lors du vol

Suivant le voyage que vous faites, un vol peut être une partie de plaisir comme une corvée. Personnellement, faire 8 heures d’avion ne m’a jamais enchanté alors heureusement qu’il y a les films à bord pour tuer le temps. Je vous conseille vivement de profiter de ses films, proposés dans l’avion. Pensez également à consulter les films du mois sur le site de votre compagnie aérienne. Ainsi, vous pourrez éviter de regarder en amont des films qui seront proposé dans votre vol. Rien de plus désagréable que de se retrouver avec un playlist rempli de films déjà vu.

Le trajet en avion fait pleinement partie d’un voyage. Pensez à prendre quelques photos à bord. Les photos de hublots sont bien souvent magnifiques avec des couleurs incroyables. Profitez-en. Par exemple, pour illustrer cet article, je regrette justement de ne pas en avoir pris assez lors de nos derniers vols.

Enfin, on ne vous le dira jamais assez mais lors d’un long-courrier, levez-vous ! Allez aux toilettes, boire un verre de jus de fruit au fond de l’avion, faite un tour de l’appareil à pied. ça fait énormément de bien et on évite les risques de phlébites.

voyage_avion_premier_vol_aircaraïbes_travel_travelblogger_astuces_conseils

Trips

La distillerie Clément en Martinique

rhumerie_clement_martinique_chai_homer_distillerie_clement_rhum

Lors de notre voyage, nous avons visité l’Habitation Clément. C’est une visite que je vous conseil vraiment. L’habitation Clément est réputée pour être la plus belle distillerie des Antilles. C’est une ancienne rhumerie, qui n’est donc plus en activité, située sur une magnifique propriété arborée que l’on peut visiter au François. Nous nous y sommes rendu après une après-midi à la plage et la visite c’est faite facilement. En 2 heures, vous avez tous le temps de profiter du décors, de l’exploitation et des bonnes odeurs du rhum qui vieillit dans les chais.

La propriété regroupe un parc où cohabitent plants exotiques, œuvre d’art et cannes à sucre, ainsi que 11 bâtiments ouverts au public. Les plus intéressants sont la maison de maîtres, et les chais. A notre arrivé, un audio-guide nous est remis à l’entrée. Les explications sont très bien faites et nous permettent d’apprendre beaucoup de choses au sujet de l’habitation. Le parcours de visite nous permet de découvrir les anciennes installations de production ainsi que les chais de stockage. Aujourd’hui le rhum n’est plus fait sur place. Mais le vieillissement se fait encore dans les chais, pour le plus grands plaisir de vos narines. Ils renferment plus d’un million de litres de rhum qui vieillissent dans des fûts et des foudres de chêne. Certain fûts sont d’anciens fûts de Bourbon, acheté en seconde main, aux USA. Ce qui donnerait un goût particulier aux rhum qui y vieillissent. Les fûts à l’exportation sont marqués au pochoir. Une collection de pochoirs en laiton est présentée.

MG_6696 rhumerie_clement_martinique_parc_oeurvres_artrhumerie_clement_martinique_parc_oeurvres_art_palmiers

La maison de maîtres, situé comme toujours, sur les hauteurs de l’exploitation, est une magnifique habitation typiquement créole. Elle a été achetée en 1887 par Homère Clément. Aujourd’hui, elle est entièrement meublée avec des meubles de style Compagnie des Indes orientales et occidentales des 18e et 19e siècles. Lors de notre séjour, c’est la seule habitation que nous avons pu visiter de la sorte et je vous la conseille vraiment ! C’est un moment magnifique ! Toutes les pièces sont ouvertes et nous donne l’impression d’avoir remonté dans le temps. Un mur est dédié aux photos des personnalités qui y sont venues en visite. Un clin d’œil amusant où on apprend ainsi que Jacques Chirac y est venu a plusieurs reprises. François Mitterrand également y a séjourné lors d’un sommet avec Georges Bush a l’issue de la guerre du Golf. Un espace dans la visite y est d’ailleurs dédiée.

L’habitation clément comprend également un bâtiment dédié à l’art moderne. Celui Des amis de l’habitation Clément qui organise une saison annuelle d’expositions d’art contemporain. Enfin, comme pour chaque musés, la visite se termine dans la boutique où une dégustation de rhum vous attend. Je vous conseil d’y succomber pour apprécier par vous même toutes les spécificités du rhum. Brun, blanc, vieux ou shrumb… c’est une farandole de goût que vous allez pouvoir découvrir. Et croyez moi, ce sont ces moments là qui rendent un voyage mémorable.

clement2-1 distillerie_clement_martnique_rhum_visite

Distillerie Clément
domaine de l’acajou, Le François 97240, Martinique

Ouvert tous les jours, de 9h00 à 18h30 (dernière entrée à 17h30 pour l’Habitation Clément)

Entrée adulte : 12€ Enfant entre 7 et 17ans : 7€ moins de 7 ans : gratuit

Trips

Nos incontournables de la Martinique

anse d'arlet en martinique

L’an dernier, nous nous sommes rendu en Martinique pour 12 jours, à la fin du mois de mars. C’est la saison idéale pour découvrir l’île créole, à la fin de la saison des pluies, l’équivalent de notre été métropolitain. Là bas, nous avons profité d’une moyenne de 30° toute la journée, en short et tongs du petit déjeuner au coucher. Le climats idéal pour arpenter les visites incontournables de l’île. 12 jours, c’est un bon compromis pour visiter l’île, ce n’est pas trop court et suffisant pour faire les plus belles visites, tout en profitant de la plage chaque jour. Comme pour chaque destinations, nous avons nos coups de cœur, ce que nous vous conseillons vivement si vous vous y rendez pour seulement une semaine sur place, par exemple.

Nager avec les tortues

Notre Lonely Planet ainsi que les différents blogs que nous avions consultés avant notre départ nous parlais d’un spot où nous serions sûres d’en voir, il s’agit de l’Anse noire.

C’était la première fois que nous faisions du snorkeling. Et quelle première ! À notre arrivée, vers 8h du matin, il n’y avait qu’un seul couple sur la plage d’Anse noire. C’était parfait pour profiter des fonds marins. Nous avons mis moins de 10 minutes pour trouver une tortue et son petit. Un moment magique sur une plage presque déserte. Un très bon moment qui sûrement le meilleur de notre séjour. Après 1 ou 2 heures, nous replions nos serviettes pour nous rendre à pied sur la plage d’Anse Dufour, juste à côté, pour bronzer. J’y vois encore deux tortues avec facilité pendant que Mathieu profite des poissons colorés.

Le Jardin de Balata

Le Jardin de Balata, tous les guides en parlent et pour cause, c’est un spot magnifique ! Le jardin de Balata est un jardin botanique privé,Commencé en 1982 par son propriétaire, Jean-Philippe Thoze, situé à 10 kilomètres au nord du centre-ville de Fort-de-France, au bord de la magnifique Route de la Trace, en Martinique. Avant même d’y arriver, ouvrez les yeux puisque la route de la trace est vraiment magnifique, à la végétation luxuriante (enfin, si vous être passager, car pendant ce temps-là, le conducteur doit rester concentré)

La visite du parc compte environs 2 heures, mais je vous conseille de prendre votre temps et profiter de chaque point de vu, chaque plant. C’est magnifique, humique, végétal, coloré et si vous avez un peu de chance comme nous, vous croiserez peut-être un matoutou falaise.

Tarif : 13€50

La rhumerie Clément

L’Habitation Clément est une ancienne rhumerie sur une magnifique propriété que l’on peut visiter au François. S’il y avait une seule Rhumerie à faire lors de votre séjour en Martinique, ce serait celle de L’Habitation Clément, sans hésitation. La visite de l’Habitation Clément prend environs 2 heures, elle débute par la découverte du parc dans lequel cohabitent plants exotiques, œuvres d’art et cannes à sucre. Ensuite, vous pénétrez dans l’exploitation et là, c’est le genre de moment où on regrette ne pas pouvoir rapporter avec nous les odeurs d’un voyage. Un doux mélange de rhum et de fût de chêne propre aux rhumeries.

Le parcours vous permet de découvrir les anciennes installations de production ainsi que les chais de stockage. Aujourd’hui le rhum n’est plus fait sur place. Mais le vieillissement se fait encore dans les chais. La propriété regroupe 11 bâtiments ouverts au public. Nos coups de cœur vont à la maison de maître, et l’odeur des chais, vous l’aurez compris.

Tarif : 12€

Anse Michel

Sur les bons conseils de notre hôte, nous nous sommes rendu sur la plage d’Anse Michel, situé à Cap Chevalier, dans la pointe Sud Est de l’île. L’une des plages lagon incontournables de l’île. Pour s’y rendre, il faut emprunter un ponton qui surplombe un étang asséché, puis traverser quelques mètres de mangrove. Un décor désertique puis chaotique qui nous mène sur une plage de rêve. Loin de la ville, son aspect naturel nous a séduit et le bleu turquoise cristallin de l’eau nous a convaincu pour plusieurs séances de bronzette pendant le séjour.

La Savane des esclaves

Impossible de séjourner sur l’île de la Martinique sans en apprendre d’avantage sur l’esclavagisme qu’a connut l’île dans le passé. Plusieurs sites en parlent tel que la Rhumerie Clément, la Bananerais ou encore le musé de la canne. Mais pour en découvrir d’avantage, je vous conseille vivement la Savane des Esclave. Il s’agit d’un village d’esclaves reconstitué de 15 cases traditionnelles, 18 panneaux bilingues, un jardin créole et un jardin médicinal qui sont à découvrir avec votre guide et en autonomie.

Chaque premier dimanche du mois, la savane organise une dégustation de cassave, des galettes de manioc fourrée à la confiture. On a pu en profiter avec Mathieu et c’était vraiment sympa de découvrir cette spécialité culinaire préparée sous nos yeux.

Tarifs : 9 € adultes et 4€ pour les enfant

Trips

Séjour au château des Tourelles

chateau des tourelles la baule pornichet hotel luxe sejour bretagne bord de mer

Au mois de juin dernier, j’ai eu la chance de séjourner pour un court séjour au Relais Thalasso Château des Tourelles, situé dans la baie de La Baule, sur la commune de Pornichet. Un cadre idyllique face à la mer pour un moment de détente et de farniente (parce qu’il fait toujours beau en Bretagne). L’hôtel est classé 4 étoiles chez Relais Thalasso et c’est mérité. La décoration de l’hôtel est magnifique. Une ambiance moderne et raffinée qui dénote des autres décors de châteaux un peu trop vieillote à mon goût. Moi qui ne suis pas très bon chic bon genre, cette déco me correspond mieux… même si je dois bien avouer que l’accueil du voiturier m’a mise un peu mal à l’aise.

Les chambres de l’hôtel sont toutes équipées d’un balcon et ça, c’est du kif ! Le petit plus qui me change bien des formules 1 et autres ibis budget. Nous avions une chambre standard mais il suffit de se pencher légèrement pour apercevoir la mer (encore un petit plus qui fait la différence). Au déjeuner, j’ai pu déguster le menu du chef. Je serai incapable de vous renommer les plats en question mais dans mes souvenirs s’était Mousse de chèvre, poisson et dessert à la passion et au chocolat blanc. Une tuerie !

Si je devais donner un petit moins à l’hôtel ce serait son espace hydro-marin. J’ai été surprise de voir le sauna dans les vestiaires, entre les cassiers. Je trouve cette configuration beaucoup moins glamour pour un hôtel de cette gamme. Même si j’imagine bien pourquoi il était là (oui, il y a des gens qui font des sauna nu…) je trouve que ça tue le charme du lieu. Sinon, il faut savoir que le jacuzzi n’en est pas vraiment un et le hammam était très fort en huile essentielle (il faut aimer). Par contre, leur piscine est vraiment sympa. Chauffée bien comme il faut et assez longue pour faire de grandes brasses. Un point négatif mais pas de là à vous déconseiller l’hôtel, loin de là !

chateau des tourelles la baule pornichet hotel luxe sejour bretagne décoration bord de mer chateau des tourelles la baule pornichet hotel luxe sejour bretagne

Relais Thalasso - Château des Tourelles****
Pointe du Bec, 1 Avenue Léon Dubas, 44380 Pornichet
Chambre dès 95€ la nuit, accès à l'espace hydromarin inclus

chateau des tourelles la baule pornichet hotel luxe sejour bretagne restaurant bord de mer

Trips

Martinique. le jardin de Balata

jardin de balata visiter la martinique antilles blog voyage caraibes

Lors de notre séjour en Martinique, nous avons visité le magnifique jardin de Balata. Situé à 10 kilomètres au nord du centre ville de Fort-de-France, au bord de la magnifique Route de la Trace, Le Jardin de Balata est un jardin botanique privé, commencé en 1982 par son propriétaire, Jean-Philippe Thoze. Si vous êtes amateur de nature c’est un parc que je vous recommande vivement.

Ce petit coin de paradis tropical regroupe pas moins de 3000 espèces végétales que vous prendrez plaisir à découvrir et surtout photographier lors des 1h30 de visites (Environs… nous, nous avons fait le tour à 2 reprises). Les découvertes seront nombreuses si c’est votre premier voyage aux Antilles. Je vous conseille vivement de lire les pancartes de présentations des espèces et d’ouvrir l’œil. Notre visite du Jardin de Balata a été l’occasion de découvrir le figuier maudit, cet étrange arbre au système de développement étouffant. On le dit maudit puisque lorsqu’une guêpe, une chauve-souris ou un oiseau dissémine la graine d’un figuier au-dessus d’une branche d’un autre arbre, un développement très étonnant va se mettre naturellement en marche grâce à un réseau de racines aériennes. Les racines de ce nouveau figuier vont s’enrouler autour de l’arbre pour rejoindre à la fois le sol et le ciel de l’arbre jusqu’à l’étouffer. C’est ainsi qu’en levant la tête, on peut apercevoir tout en haut d’un figuier maudit, les palmes d’un palmier. L’arbre étouffé est toujours là !

L’autre belle surprise de notre visite du Jardin de Balata n’est autre que notre rencontre avec la célèbre matoutou falaise, la mygale de Martinique.Cette mygale endémique de la Martinique peut mesurer jusqu’à 20 cm. Dieu merci, je n‘en ai pas croisé une aussi grosse, mais cette rencontre inespéré aura su me faire verser quelques larmes… Phobie quand tu nous tiens. C’est malgré tout un magnifique souvenir.

_MG_6620jardin botanique Balata matoutou Martinique caraibes antilles voyage blog travelblog

Tarifs : 
Adulte : 13,50 € 
Enfant de 3 à 12 ans : 7,50 €    -    Moins de 3 ans : Gratuit
Vous arrivez au jardin avec un véhicule Europcar ? 
Présentez la clé de votre véhicule de location Europcar à l'accueil du jardin 
et bénéficiez d'une remise immédiate de 10% sur le prix d'entrée ! 
(Offre non cumulable).
Heures d'ouvertures :
Ouvert tous les jours de 9h00-18h00 sans interruption 
(Dernière admission à 16h30)

 

jardin botanique Balata Martinique caraibes antilles voyage blog travelblog balata_tropical_garden_voyage_martinique_visite_blog