Browsing Category

Trips

Trips

Escapade sur la côte de granite rose.

chateau cote granits roses bretagne cote darmor

Au printemps dernier, avec une dizaine d’amis, nous avons loué une maison à 2 heures de chez nous le temps d’une escapade sur la côte de granite rose. Pendant ce weekend, nous avons profitez pour nous retrouver tous ensemble, profiter les uns des autres, s’amuser, rire et papoter. Je n’ai donc pas de bonnes adresses à vous partager puisque nous avons mangez ensemble, dans notre Air BnB à coup de crêpe party, bien sure !

  • Le logement

Nous avons opté pour ce logement Air BnB pouvant accueillir une 10aine de personne, situé à Plougrascant. La maison, à la décoration minimaliste et scandinave, est vraiment charmante, l’idéal pour se retrouver puisqu’il n’y a pas de télévision, mais une grande tablé et une pièce à vivre lumineuse. Les propriétaires mettent à disposition des jeux pour petits et grands, un barbecue et nous avions envoyé nos yeux de palets Breton qui ont raisonnés dans le jardin dès notre arrivée. Nous avons pu dîner, discuter et passer deux belles soirées tous ensemble, loin de toute connexion Wifi. Croyez-moi, ça fait beaucoup de bien.

  • Castel meur, la petite maison entre les rochers

Nous nous sommes rendu jusqu’à Castel Meur à pied, au feeling. La prochaine fois, on se rappellera de regarder un minimum une carte avant de s’aventurer dans l’inconnue. Mais nous avons eu le nez, et en 20min à pied, nous étions face à Caster Meur. C’est vraiment jolie à voir et je regrette le ciel gris et la légère brume qui ne m’a pas permis de prendre une photo digne de ce nom.

Sur place, je vous conseille d’emprunter le chemin côtier pour rejoindre les rochers et profiter du spectacle. Là-bas, les roches sont légèrement rosées mais rien à voir avec le bord de mer de Trégastel

  • Le bord de mer de Trégastel

Après notre balade du midi et un bon repas de crêpes, nous avons pris la route pour Trégastel. Ce jour-là, il faisait froid, gris, brumeux… La motivation n’était pas eu rendez-vous et les photos ne démontrent bien, j’ai l’impression.

Malgré ça, le décor est différent que celui du matin. Les rochers des plages de Trégastel sont imposants et d’un rose surprenant, malgré la météo qui n’était pas à son avantage. C’est magnifique et je me suis promis de retourner là-bas un jours de ciel bleu pour prendre de nouvelles photos au coucher du soleil. C’est d’ailleurs ce que je vous conseille également pour profiter au mieux de l’ambiance de la côte de granite rose.

escapade_blog_voyage_bretagne_granites_rose_cotes_darmor-2 escapade_blog_voyage_bretagne_granites_rose_plougrescan_cotes_darmor

Liste Trips

Mes destinations de rêve

destination_blog_voyage_rêve_liste

Je suis certaines que toute personne sur terre à au moins un rêve de voyages, de destination incroyable et de lieux paradisiaques. Je n’en fais pas l’exception, vous vous en douter.

En ce moment, c’est la cascade d’impôts et de factures à payer et avec noël qui approche, ce n’est pas prêt de s’arrêter. Les dépenses s’enchaînent et ce n’est pas forcément le moment de s’acheter un billet d’avion. Alors on attend sagement que cette période passe en rêvant de nos futures destinations… Si aujourd’hui, je trouvais une lampe magique, je la frotterais bien fort pour réaliser l’un de ces rêves :

  • Un roadtrip aux USA

Sans aucun doute LE rêve de ma vie. Pour celui-là, j’aurais bien besoin d’un an de congé, ce qui le rend plus difficile à réaliser puisque j’aimerais faire TOUS les états d’Amérique. Le grand canyon, Big Apple, la côte californienne, les Keys ou encore les déserts amérindien. C’est simple, je veux tout voir de mes propres yeux.

  • Une croisière en Méditerranéenne

Celui-ci reste accessible puisqu’il existe tout un tas de croisières méditerranéennes. Sauf que j’aimerais poser le pied partout. Le mieux serait de me rendre à Barcelone, faire les iles baléares, prendre des billets de bateau pour l’Algérie, voir des mes propres yeux les pyramides  de Khéops, découvrir la Crète, faire ma blogueuse mode à Santorin en passant par Athène puis revenir par la Corse en faisant une étape, pour manger une Pizza et une glace en Italie.

destination_blog_voyage_rêve_liste_travel

  • Visiter les temples Thaïlandais

Encore une destination plutôt accessible puisque la Thaïlande fait partie des destination lointaines les moins chère. Là bas, mon rêve serait de visiter tout un tas de temples et voir des buddha de partout, j’y serai comme une gamine dans un magasin de jouet ! A cela ajouter les plages de rêve et un magnifique bronzage à la fin du séjour !

  • Découvrir le Japon

Mathieu a su me convaincre de son amour pour le Japon. Il lui vient des mangas, des films sur les grands samouraïs. Moi, j’y ajoute ma passion pour les visites de temples et touts ces petits gadgets kawaï, propre au pays. Ce grand mélange d’envie, pour lui, comme pour moi, font du Japon l’une de nos destinations de rêve.

  • Un hiver en Europe du nord

L’an dernier, nous étions à deux doigts de décoller pour l’Islande, mais le fort risque de routes bloquées par la neige nous a stoppées et nous étions finalement parti pour la Martinique. Rien à voir ! Cependant, nos envies de froid et d’Europe du Nord sont toujours intactes. L’Islande et la Norvège étant en tête de liste, vous aurez sans doute deviné qu’on rêve aussi d’y voir les aurores boréales. Affaire à suivre, mais j’espère que ça se fera bientôt.

  • Retourner dans les Iles

Nous avons adoré notre voyage en Martinique, au printemps dernier. Séjourner sur une île, profiter du climat, des plages et de la végétation luxuriante nous a vraiment séduit ! Nous espérions vraiment pouvoir y retourner un jour, que ce soit dans les caraïbes ou dans l’océan indien

  • Se rendre au pays du surf

Mathieu et moi rêvons d’aller en Polynésie. J’imagine ça comme un parfait mélange des iles, des traditions, du surf et du chill. Malheureusement, nous avons beau essayé tout les montages possible, la Polynésie reste une destination assez coûteuse. Qui sait, peut-être pour un voyage de noces… (c’est beau de rêver)

destination_blog_voyage_rêve_liste_travel_japon_tahiti

Cet article contient un lien partenaire

Trips

Balade au conservatoire botanique de Brest

parc-botanique-de-brest-etang-nenuphard-avis-blog-aklanoa

Pendant l’été, avec Mathieu, nous avons décidé de nous accorder une virée sur Brest. Emblème de la Bretagne et sujette à tous les clichés de météo pluvieuse, Brest est connue pour son port militaire important (le 2nd plus grand de France) et sa cité universitaire. Situé à 1h40 de chez nous nous avons profité d’une journée de congé pour visiter Océanopolis, l’aquarium de la ville. A la sortie des 2h30 de visite, nous avons eu le droit au soleil et grand ciel bleu de Brest (je vous avais dis que c’était des clichés) nous en avons profité pour faire une balade au Conservatoire Botanique National de Brest.

Puisque ce n’était pas prévu, je n’avais pas envoyé mon reflex alors je m’excuse par avance pour la qualité des photos prises à l’Iphone.

Nous sommes arrivés au parc vers 13h sans même savoir à quoi nous attendre. Va t’il y avoir des serres ? est-ce payant ? Il faut savoir qu’avec le billet d’entrée de l’aquarium, nous avions le droit à un tarif réduit. Après quelques recherches sur le site, nous apprenons que le parc botanique, qui fait 1 kilomètre de long est en entrée libre et que seul l’accès aux serres tropical est payant. BANCO ! On y va.

Arrivée sur place, la balade commence par un énorme lac sur lequel poussent des nénuphars. Mathieu et moi sommes des amoureux de botanie et de la nature et cette visite nous a ravis. Ceux qui nous connaissent s’imaginent bien que nous nous sommes extasiés devant la multitude de Gunnera, toutes plus grandes les unes que les autres et ils auront raison. Un rien nous épate !

Le parc comprend 500 espèces menacées provenant de 5 climats différents. Toutes très bien plantés et misent en valeur, le parc est agréable à découvrir, que ce soit pour une ballade touristique ou un footing matinale. Le seul regret que nous avons est de ne pas avoir pensé à prendre des sandwichs puisque vu l’heure et l’endroit, nous aurions préféré manger dans ce cadre plutôt qu’au fast-food.

parc-botanique-national-de-brest-couleurs parc-botanique-national-de-brest-mathieu parc-botanique-de-brest-palmiers-avis-blog-aklanoa

Jardin du Conservatoire botanique national de Brest
Rampe du Stang-Alar
29 200 BREST

Jardin conservatoire (accès gratuit)
 Environ 30 ha et 1 km de long, dont l’allée centrale est plate et accessible à tous.
 Ouvert tous les jours : en hiver de 9 h à 18 h, 
au printemps et en automne de 9 h à 19 h et en été, de 9 h à 20h
Serres tropicales en visite autonome , tous les jours de 14h à 18h.
  Tarifs :
 Plus de 16 ans : 5,50 € visite guidé, compter 1€ de plus
 De 10 à 16 ans et tarif réduit : 4 € visite guidé, compter 1€ de plus
 Moins de 10 ans : gratuit

parc-botanique-national-de-brest observatoire-botanique-de-brest-balade-avis-aklanoa-blog-breton parc-botanique-de-brest-balade-sentier-avis-blog-aklanoa

Trips

Notre matériel high tech en voyage

couv-voyage-photo-gopro-avis-blog-voyage-backpack-1080x720

Lorsqu’on bouge de chez nous, que ce soit pour le week-end ou pour un voyage, on s’équipe toujours de deux ou trois matériel high tech pour prendre des photos. Pour immortaliser les paysages et les rencontres. Avec Mathieu, nous sommes encore des novices en la matière, mais je pense qu’on reste quand même assez bien équipé. Il ne nous reste qu’à nous perfectionner, en pratiquant !

Pour nous, le plus important en voyage, c’est de voyager léger, mais aussi voyager sécurisé. Nous redoutons les vols sur certains sites comme les plages, mais, nous ne voulons pas non plus rapporter avec nous des souvenir de moins bonne qualité. Lors d’un week-end entre amis, nos Iphone font généralement l’affaire, mais lorsqu’on a voyagé en Martinique, c’est tout un sac de matos qui nous a suivit.

  • Notre reflex

Nous avons un Canon 600D, parfait pour voyager puisqu’il prend des photos, des vidéo et il est équipé d’un écran rotatif. Ce n’est pas rien, puisque l’écran rotatif nous permet de prendre des photos de nous face caméra. Autrement dit, un selfie Je ne suis pas fan, mais je dois bien avouer qu’en voyage, lorsqu’on est seul, c’est bien pratique. Je ne suis pas fan, mais je dois bien avouer qu’en voyage, lorsqu’on est seul, c’est bien pratique. (On n’est pas du genre à donner notre reflex qui coûte un bras a un parfait inconnue pour nous photographier) L’autre gros avantage du reflex, et pas des moindre, la qualité des photos qui est magnifique !

  • Notre Go Pro

Juste avant de nous envoler pour la Martinique, Mathieu s’est offert une Go Pro Hero 4 Session. Je l’adore ! Elle est ridiculement petite et rentre facilement dans une poche. Contrairement aux modèles plus anciens, la Hero 4 Session n’a pas besoin de boîtier étanche pour aller dans l’eau puisqu’elle est étanche à l’origine.Un gain de place supplémentaire et plus de facilité d’utilisation même si je dois bien vous avouer que lorsque nous l’avons mis la première fois dans l’eau, nous n’étions pas fiers.

La Go Pro est, pour moi, l’accessoire photo / vidéo idéal lorsqu’on voyage. Elle est petite et les photos et vidéos sont accessibles sur smartphone par Wifi. Pas besoin de PC pour vider la carte. Mathieu, quant à lui, adore l’utiliser par films. Il extrait ensuite les plus belles images. Ainsi, nous n’avons pas de photo de voyage sur lesquelles nous posons ridiculement devant un paysage. On se balade tranquillement, il filme, puis on extrait les meilleurs plans. Effet naturel garantit !

  • Nos accessoires

Ensuite, avec tous ce matériel, nous avons les petits joujous comme les cartes SD supplémentaires. Parmi les plus important, je citerais les différents accessoires Go Pro. Pour l’instant, nous utilisons seulement la perche et la poignée flottante. Cela me semble être les indispensable, surtout lors des voyages. Ensuite, nous avons aussi un floaty que Mathieu utilise beaucoup pour le surf.

Nos batteries de secours sont de fidèle alliés lorsque nous nous déplaçons. Surtout pour maintenir nos Iphone en charge lorsqu’ils sont sur Mapsme.

  • Nos projets matériel à venir

Chaque situation et chaque escapade ont leurs particularités. Impossible d’envisager un voyage dans les caraïbes sans prendre de photos sous l’eau par exemple. C’est en faisant qu’on apprend et si c’était possible, nous aimerions bien investir dans un appareil photo hybride comme la nouvelle gamme de Compact Expert Panasonic. Historie de laisser le reflex encombrant à l’hôtel lors d’une rando, sans pour autant négliger la qualité grâce à leurs vidéos 4K, les objectifs 16,00 méga pixels, ainsi qu’un design anti-poussière. La gamme propose des prix cohérent et elle semble correspondre exactement à ce que nous cherchons.

Ensuite, le rêve, THE DREAAAM, serait de nous équiper d’un drone pour prendre de superbes vues du ciel ou des vidéos incroyable. L’équipement de fou pour immortaliser les souvenirs les plus beaux.

aklanoa-matos-blog-lifestyle-voyage-go-pro-avis-1080x720 couv voyage photo gopro matériel avis blog voyage backpack*Article sponsorisé par Panasonic

Trips

Martinique, Anse noire

anse noire

Il y a des souvenirs qui ne se détériorent pas avec le temps. 5 mois après notre premier voyage en Martinique, j’ai l’impression d’avoir gardé intact mes souvenirs de cette magnifique journée passée à Anse noir et Anse Dufour, à l’ouest de l’île aux fleurs.

Avant même de nous rendre en Martinique, nous avions déjà prévu de découvrir la magnifique plage d’Anse noire, au sud ouest de l’île. Une curiosité naturelle au sable noir situé à quelques mètres de sa plage jumelle, Anse Dufour, faite de sable blanc. En plus de sa beauté captivante, Anse noire a l’énorme avantage d’être occupée par des tortues. Nous savions donc qu’une fois sur place, nous avions toutes nos chances de passer un moment magique et se fût chose faite.

anse noire tortule

Se rendre à Anse Noire n’est pas si simple que ça. La plage est très facile à trouver et tous les GPS l’indique. Par contre, si comme nous, vous n’aviez jamais conduit en montagne, vous allez être servi ! La route n’est pas très jolie. Lors de notre passage, il manquait même certains abords de route, écroulé dans le ravin et nous avons pris des pentes comme nous n’en avions jamais croisé en Métropole. Autant vous dire qu’après les coups de chaud pendant le trajet, nous étions vraiment ravis d’arriver à destination. Pour plus de tranquillité, je vous conseillerais de prévoir d’arriver sur Anse noir avant les 9h du matin. Cela vous garantit un faible trafic dans les lacets, mais également une place de parking qui ne soit pas en pleine pente à 40 degré. En effet, vos GPS indiqueront bien un parking sur place, mais celui-ci n’est que de 10 places.

ça, c’était pour l’info utile que nous nous aurions bien aimé avoir avant de nous y rendre.

Il faut savoir que Anse Noire avec avant tout une crique. On doit descendre une 40 aine de marches pour s’y rendre et la plage n’est pas énorme. Y aller le matin, c’est en profiter à fond. Avec Mathieu nous y sommes resté de 8h à 10h30 et nous étions seulement 4 ou 5 couples sur la plage à la fin de notre passage. Le kiff.

Sur place, à peine garée, je sautillais d’impatience à l’idée de descendre sur la plage d’Anse Noire. Je n’avais jamais voyagé avant de me rendre en Martinique et là, en quelques minutes, j’allais découvrir pour la première fois une plage de sable de noire, faire du snorkeling et surtout… nager avec les tortues. Dans un premier temps, j’étais émerveillé par la plage de sable noir. J’y ai glissé mes pieds, pris des photos, joué avec ce sable. Non, je ne suis pas allé jusqu’à faire des châteaux de sable, mais j’avoue, j’étais comme une gosse.

Mathieu a été le premier à plonger dans l’eau. Il a l’habitude d’aller à la pêche au tuba en Bretagne, mais pour moi, nager dans d’énormes bancs de poissons est une première. Vu du ponton, ça grouille de partout, mais il y a bien des tortues, un couple dans l’eau nous le confirme. Il n’aura pas fallu plus pour que Mathieu effile ces palmes puis revient à toute vitesse jusqu’à la serviette chercher la Go Pro. « Il y a une tortue avec son bébé ! » Ouaa, c’est magique. Tant pis pour les poissons, je veux les voir ! Mathieu rigole en m’entendant crier à travers mon tuba, mais après quelques minutes on oublis tout ces poissons et on reste là, immobile dans l’eau à observer une tortue manger des algues. C’est magique, apaisant, relaxant. C’est mieux qu’une séance de yoga ! On apprécie de moment comme jamais.

Vers 10h30, après avoir suivi la même tortue, nous décidons de changer de plage et aller sur Anse Dufour. Même parking, même emplacement, mais changement d’ambiance totale. Anse Noire est sauvage tandis qu’Anse Dufour propose 2 Lolos et 1 petit snack, face à la plage de sable blanc. Elle semble plus familiale. 2 plages sur le même site pour 2 ambiances différentes, nous y avons bronzés tous le reste de la journée. Sur Anse Dufour, les tortues sont toujours présentes, mais ce jour-là, de minuscules méduses se trouvaient également dans l’eau et je n’ai donc pas passé tout mon temps à les observer, pour le plus grand plaisir de mon bronzage. Nous avons également déjeuné sur la plage, chez Nini. C’était parfait, simple et pas cher, mais attention, elle ne prend pas la carte bleue. Prévoyez le coup.

Anse Noire et Anse Dufour sont des incontournables de la Martinique. Ne pas s’y rendre serait louper quelques chose de magnifique, je vous le conseil vraiment et vous OBLIGE à vous y rendre !

 

IMG_3819 IMG_3825 anse noir martinique aklanoa blog voyage caraibesanse ducourf martinique aklanoa blog voyage caraibes