Mode

Warhol Surf

warhol surf billabong collection femme women aklanoa blog

Lorsque j’étais gamine (genre, j’ai 25ans, je suis vieille, tu vois) j’avais préparé un super exposé à propos d’Andy Warhol. Depuis, ces œuvres et le pop art de façon générale m’a toujours fais un petit quelque chose. Cela me rappel toujours le bon vieux temps, celui du tout premier exposé que j’ai réalisé. J’étais en 6 ème art plastique et je devais avoir 11 ans. Jo connaissait Andy ni d’Eve, ni d’Adam (oui, on s’appelle par nos p’tits nom maintenant). Mais après des mois de recherche et de reproduction de ses œuvres à petite main d’enfant, je ne pouvais que l’adorer !

15 ans plus tard, je suis là, sur le net, à parler mode et bord de mer alors lorsque Billabong à dévoilé sa collection Warhol, ça m’a encore fait ce petit quelque chose. D’autant plus que le motif floral repris par la marque m’était passé au-dessus lors de mon année de collège. Je découvre donc une nouvel œuvre de l’artiste, repris par une marque que j’affectionne beaucoup, pour le collection parfaitement réussis. Si vous ne l’aviez pas déjà vu, en voici quelques photo (attention, tenez votre carte bancaire hors de porter, ça risque de faire mal)

billabong warhol pop art aklanoa blog français mode surf billabong warhol pop art aklanoa blog mode surf collections urfsuit billabong warhol pop art aklanoa blog mode surf billabong women europe blog mode aklanoa warhol surf billabong

Wishlist

Ma petite valise d’un weekend entre pote

wishlist-weekend-bretagne-valise-esprit

Je vous l’avais dit, 2017 sera l’année du voyage. Ou du moins, celle du changement vis-à-vis d’une mobilité éventuel de ma personne en France ou à l’international. (je m’auto saoul avec cette phrase). Ou du moins, celle du changement vis-à-vis d’une mobilité éventuel de ma personne en France ou à l’international. Marine la Globe trotteuse ? Se sera pour 2017, j’en suis sûre ! D’ailleurs, l’année commence avec un weekend entre potes au nord de la Bretagne. Direction la Côte des granits rose, à environs 2 heures de chez nous, pour passer un super weekend avec notre dizaine d’amis qui nous suivent depuis les années collège. Nous ne sommes pas encore partis que j’en ris déjà.

Pour l’occasion, aucun tracas de « oh lala, quel temps fera-t-il là-bas ? » Puisque nous restons dans la même région. L’essentiel est de se concentrer sur des tenues cool, adaptés à tous type de balade et soirées entre amis. Une tenue, tout terrain en quelque sorte. Pour ça, je compte sur Esprit, l’une de mes marques chouchou.

Si on part du fait d’en Bretagne il ne pleut jamais, alors une veste en jean comme celle de chez Esprit devrait suffire. C’est un classique à porter pour beaucoup d’occasions. Préférez-la en coton et bien épaisse pour s’assurer de la garder un maximum de temps. Avec cela, j’emporte 2 tenues confortables pour se balader entre amis, une pour le Samedi, l’autre pour le lendemain. Pour ce weekend, j’ai opté pour le combo parfait : Jeans + Tshirt ainsi qu’une paire de sneakers. Depuis que Esprit à lancer sa gamme de chaussure Vegan, j’opte toujours pour ces modèles afin de limiter ma consommation de cuir.

S’il ne pleut pas, on peut quand même avoir quelques brises Bretonnes. Pensez à emporter un foulard oversize dans lequel s’emmitoufler lorsqu’on a un coup de froid. A l’inverse, si le soleil est là, il finira dans un sac à dos. C’est tout bête mais je n’en ai pas eu pendant plusieurs années. Je m’en suis rachetée un récemment et je dois avouer que c’est vraiment pratique pour partir en balade, notamment sur les plages d’Armor.

Enfin, l’accessoire indispensable du weekend entre amis (en plus du pack de bière*), c’est l’appareil photo. Pour immortaliser aussi bien les jolis paysage de bord de mer Breton que les soirées entre amis. Vous pouvez aussi emporter avec vous un carnet de voyage, pour noter vos impressions et les bonnes adresses que vous dénichez.

Et pour envoyer tous ça (plus les affaires de Mathieu), j’opte pour le bagage cabine. En ce moment, Eastpark propose une collaboration avec Paul & Joe qui est magnifique.

*A consommer avec modération.

Lecture

Lecture, le livre de Betty

bettyautier-livre-avis-lecture-blog-lifestyle-bretagne

Lorsque Betty a annoncé sur Instagram la sortie de son livre, j’ai sauté de joie et je me suis aussitôt connecté à Amazon pour le pré commander. Lorsque ma voisine (qui est livreuse pour Amazon) a sonné chez moi, la veille de la sortie du livre, pour me livrer mon livre, MON DIEU que c’était bon ! Vous l’aurez compris, je suis une grande fan de Betty, entre elle et moi, ça remontre à un bon bout de temps.
J’ai atterri sur Leblogdebetty à 14 ans, alors que je tenais encore un skyblog. J’y ai découvert une Betty, dans le jardin de sa maman, qui shootait des tenues achetées en friperie, avec son chien, Jackson. Puis, tous les deux mois environ, je retournais la lire. J’allais voir les différents blogs dont elle parlait et avec qui elle était amie. C’est à ce moment que j’ai découvert ce qu’on appelle maintenant « la blogosphère ». J’ai vu Betty changer, mûrir, gagner du fric et devenir intouchable. Enfin ça, c’est ce que je pensais puisqu’en lisant son livre, on comprend que Betty est finalement une fille très touchante.

Comme son nom l’indique, ce livre parle de Betty. On y apprend d’avantage sur la création de son blog, son évolution, les partenariats qui ont eu beaucoup de succès comme celui avec Lancaster. Betty nous raconte les troubles alimentaires qui ont pu apporter beaucoup de critiques sur son blog. Je voyais bien qu’elle pouvait paraitre plus mince d’une photo à une autre, mais naïvement, je remettais tout ça sur Photoshop ou une injection de botox foiré (le fric quoi). Comme quoi, l’industrie de la mode n’a de pitié pour personne, y compris pour les bloggeuses… Enfin, ce que j’attendais beaucoup dans ce livre, c’est le passage croustillant qui parle de sa rupture avec Mathieu Lebreton. Ce goujat l’a quitté du jour au lendemain pour partir avec une autre. J’en ai passé des heures sur Instagram à faire ma fouine, mais Betty a été beaucoup plus élégante que moi. Elle traite le sujet bien comme il faut, en 3 lignes.
Betty en est fière, depuis cette rupture, elle a changé. Certain diront en mal, moi, je l’avoue, je l’ai perdu pendant les premiers mois. Du jour au lendemain, Betty ne paraissait plus intouchable. Au contraire, elle faisait la fête, parfois un peu trop, dansait avec ses copains et ne posait plus devant l’objectif, en tirant la gueule, avec une tenue à 3 smic sur le dos. Betty n’était plus « une égérie » elle était « une nana connectée » et finalement, c’est pour cela que j’ai atterrie sur son blog il y a 11 ans et pour cette même raison que j’ai beaucoup aimé son livre.

bettyautier-livre-avis-lecture-blog-lifestyle-bretagne-feuilletez