Browsing Tag

lecture

Lecture

Lecture. Cet été là

cet été là sarah ockler lecture plage

J’ai lu ce bouquin pendant mon voyage en Martinique et je dois vous avouer que je n’avais pas remarqué qu’il s’agissait d’un roman pour grand ado lorsque je l’ai acheté. J’aime beaucoup les histoires cucul de lycéenne. Je suis une grande fan de Pretty Little Liars alors lorsque j’ai lu le résumé de ce livre, ça a fait tilt dans ma tête. Cet été-là est une lecture légère, très facile à lire avec un suspense digne d’une sitcom américain. Le pied pour moi, qui n’arrive jamais à lire bien longtemps.

L’été s’annonce. Frankie, la meilleure amie d’Anna l’a invitée à venir passer trois semaines en Californie dans la location familiale. Au programme : bronzage, baignade et drague ! Frankie veut absolument qu’Anna sorte enfin avec un garçon mais l’adolescente n’a aucune envie de passer l’été à flirter en bikini. Parce qu’Anna a déjà vécu une première histoire d’amour, secrète, avec Matt, le grand-frère de Frankie, un an plus tôt, juste avant qu’il ne meure brutalement, laissant Frankie et Anna anéanties derrière lui…

Anna et Frankie sont meilleurs amies depuis toujours. Elles sont voisines, leurs parents sont amis et elles ont toujours été ensemble et là l’une pour l’autre. Anna, la copine la plus renfermée, a toujours été amoureuse du grand frère de Frankie sans jamais l’avouer, jusqu’à ce qu’il l’embrasse le jour de son anniversaire. Ils vont alors commencer une histoire d’amour secrète, sans savoir comment avouer leur amour à Frankie. Le jour où ils se décident à tout raconter, les trois amis ont un accident de voiture. Les deux amies vont s’en sortir indemne tandis que  Matt, le frère de Frankie décède de ce terrible accident. Frankie a alors beaucoup de mal à accepter le décès de son frère et le montre en devenant une bimbo qui plait aux garçon. Tandis que Anna, garde le secret de cette relation amoureuse.

1 an plus tard, les parents de Frankie invite Anna à passer les vacances d’été avec eux. Ils partent tous les 4 sur la côte Californienne et Frankie se ravie de pouvoir passer l’été à draguer avec Anna. Sauf qu’Anna n’a pas encore fait le deuil se son amour secret et va tenter à la fois de le cacher et de trouver la bonne façon de le dire à Frankie.

A cela rajouter quelques beaux mec, une amourette, un scandale et beaucoup de suspense. La combo idéale pour passer une bonne lecture sur la plage.

Lecture

Lecture. Culottées Tome 1

culottées-bd-penelopebagieu-

Je pense que dorénavant, vous connaissez mon amour pour les BD d’illustrations. Je collectionne ces albums comme des précieux et leur couverture colorée les mets parfaitement en valeur dans ma bibliothèque. Il y a quelques mois, j’ai acheté Culottées, tome 1, de la talentueuse Pénélope BAGIEUX. Je n’en suis pas à ma première BD de cette illustratrice, mais à chaque fois, c’est un réel bonheur de retrouver sa patte graphique.

Culottées 1 reprends quinze portraits de femmes qui ont inventé leur destin et on contribuées à faire changer les meurs. Des féministes dans l’âme dont chacune de nous sommes fières. Guerrière apache ou sirène hollywoodienne, gardienne de phare ou créatrice de trolls, gynécologue ou impératrice, les Culottées ont fait voler en éclats les préjugés. Chaque portait est présentée en quelques vignettes. Un avantage pour ceux qui, comme moi, aiment les petites pauses lectures de quelques minutes.

Mon portait favoris est sans hésitation celui de Josephine BAKER. C’est une artiste que j’apprécie beaucoup depuis des années et la retrouver dans ce premier tome a été un petit kiff. Un kiff qui s’est terminé chez le libraire puisque la même semaine, je me suis offerte une nouvelle bande dessinée qui lui ai dédiée, « Josephine BAKER » dessiné par Catel Muller et écrit par José-louis BOCQUET. Mais ça, je vous en reparlerais ;)

culottées tome 1 avis blog interieur

 

Lecture

Lecture, le livre de Betty

bettyautier-livre-avis-lecture-blog-lifestyle-bretagne

Lorsque Betty a annoncé sur Instagram la sortie de son livre, j’ai sauté de joie et je me suis aussitôt connecté à Amazon pour le pré commander. Lorsque ma voisine (qui est livreuse pour Amazon) a sonné chez moi, la veille de la sortie du livre, pour me livrer mon livre, MON DIEU que c’était bon ! Vous l’aurez compris, je suis une grande fan de Betty, entre elle et moi, ça remontre à un bon bout de temps.
J’ai atterri sur Leblogdebetty à 14 ans, alors que je tenais encore un skyblog. J’y ai découvert une Betty, dans le jardin de sa maman, qui shootait des tenues achetées en friperie, avec son chien, Jackson. Puis, tous les deux mois environ, je retournais la lire. J’allais voir les différents blogs dont elle parlait et avec qui elle était amie. C’est à ce moment que j’ai découvert ce qu’on appelle maintenant « la blogosphère ». J’ai vu Betty changer, mûrir, gagner du fric et devenir intouchable. Enfin ça, c’est ce que je pensais puisqu’en lisant son livre, on comprend que Betty est finalement une fille très touchante.

Comme son nom l’indique, ce livre parle de Betty. On y apprend d’avantage sur la création de son blog, son évolution, les partenariats qui ont eu beaucoup de succès comme celui avec Lancaster. Betty nous raconte les troubles alimentaires qui ont pu apporter beaucoup de critiques sur son blog. Je voyais bien qu’elle pouvait paraitre plus mince d’une photo à une autre, mais naïvement, je remettais tout ça sur Photoshop ou une injection de botox foiré (le fric quoi). Comme quoi, l’industrie de la mode n’a de pitié pour personne, y compris pour les bloggeuses… Enfin, ce que j’attendais beaucoup dans ce livre, c’est le passage croustillant qui parle de sa rupture avec Mathieu Lebreton. Ce goujat l’a quitté du jour au lendemain pour partir avec une autre. J’en ai passé des heures sur Instagram à faire ma fouine, mais Betty a été beaucoup plus élégante que moi. Elle traite le sujet bien comme il faut, en 3 lignes.
Betty en est fière, depuis cette rupture, elle a changé. Certain diront en mal, moi, je l’avoue, je l’ai perdu pendant les premiers mois. Du jour au lendemain, Betty ne paraissait plus intouchable. Au contraire, elle faisait la fête, parfois un peu trop, dansait avec ses copains et ne posait plus devant l’objectif, en tirant la gueule, avec une tenue à 3 smic sur le dos. Betty n’était plus « une égérie » elle était « une nana connectée » et finalement, c’est pour cela que j’ai atterrie sur son blog il y a 11 ans et pour cette même raison que j’ai beaucoup aimé son livre.

bettyautier-livre-avis-lecture-blog-lifestyle-bretagne-feuilletez