Trips

Préparer son voyage en Guadeloupe

Guadeloupe résumé de voyage

En mars 2018, nous sommes partis 13 jours en Guadeloupe pour une cure de soleil et de végétation tropicale bien mérité ! Après la Martinique, c’est en Guadeloupe que nous avons décidé de pauser nos valises pour quelques jours. Tombés sous le charme des Antilles, nous avions peur de faire le même séjour qu’en Martinique. Si c’est un point qui vous fait douter, rassurez-vous, ces deux îles sont totalement différentes mais toute aussi belle l’une que l’autre avec chacune ses spécificités. Je vous détaille tout ça prochainement dans un article dédié.

Avant toute choses, sachez qu’on parle non pas de LA Guadeloupe mes des îles de Guadeloupe. Il s’agit d’un archipel de 7 îles qui font partie des Antilles Françaises, comme la Martinique ou encore St Barthélémy.

 

guadeloupe carte

La Guadeloupe est desservie par plusieurs compagnie de vols tel que Air France, XL Airways, Air Caraïbes, Corsair ou encore plus récemment, Level. Dans notre cas, nous avons opté pour un vol avec Air Caraïbe, depuis Paris Orly. Les billets nous ont coûté un peu moins de 400€ chacun, bagage en soute de 23 kilos, repas et choix des sièges inclus. Un prix que Mathieu et moi considérons comme intéressant pour un changement de climat total, à l’autre bout du monde.

La compagnie Level a rejoint le marché en 2018 avec des tarifs bas voire agressifs sur certaines dates. Pour avoir creusé le sujet et échangé avec des Guadeloupéens à ce sujet, c’est une compagnie intéressante pour les vols de transit. Si vous souhaitez rendre visite à de la famille vivant aux Antilles, un vol low cost Level une option intéressante, surtout si cela vous permet de voyager léger. Par contre, si comme nous vous souhaitez profiter d’un bagage en soute, d’un repas et surtout d’un vol plaisant alors dirigez-vous vers les autres compagnies. Pour nous, le trajet en avion fait partie du voyage à part entière. Les premiers souvenirs s’y font alors autant ajouter 50 euros de plus pour passer 8h30 des vols agréables. Bien-sure, il ne s’agit que d’un avis suite à des échanges. Nous n’avons pas eu l’occasion de tester la compagnie directement.

Informations pratique

Décalage horaire : -5 heures

Temps de vol : 8h30 sans escales

Passeport obligatoire : Non

Aéroport de destination : Pointe à Pitre

Monnaie : Euro

logement conseils et budget pour un voyage

Le logement

Nous avons longuement hésité entre prendre plusieurs logements ou un seul, idéalement situé. Nous étions d’accord sur plusieurs critères : avoir une cuisine, un jardin arboré et une piscine. Lors de notre recherche sur air Bnb, nous avons recherché plusieurs logements qui correspondait à ces critères. Nous verrons ensuite, en fonction de leur localisation, si nous le réservons pour toute la durée de notre voyage en Guadeloupe ou pour une partie seulement. Air Bnb nous a proposé plusieurs logements, dont celui d’Agnès et Guillaume. Leur maison est située à Petit Bourg, au centre de l’île papillon, proche de la route de la traversée et de la voie rapide. Cerise sur le gâteau, il est à un tarif abordable et en plus, il y a un jacuzzi ! Banco, c’est chez ce charmant couple de skippers, originaire de Bretagne, comme nous, que nous passerons nos 13 jours sur l’île. Si vous aussi vous souhaitez réserver chez Agnès et Guillaume et bénéficier d’une réduction de 15€ sur votre première réservation, utilisez notre lien de parrainage en cliquant ici. Si comme nous vous optez pour un seul logement, nous vous conseillons de rester proche de la route de la traversé et de la voie rapide qui va de Saint-François (Grande terre) à Trois Rivière (Basse Terre). L’accès aux différents lieux à visiter sera plus facile pour vous.

Louer une voiture

Louer une voiture est le meilleur moyen pour découvrir l’île papillon, à votre rythme. Pour notre part, nous avons fait appel à Europcar. Grâce au partenariat qu’ils ont avec la GMF chez qui nous avons notre assurance maison, nous profitons d’une réduction tarifaire qui bas tout les prix trouvé en ligne. Nous avions fait exactement la même chose lors de notre voyage en Martinique et comme là bas, nous avons profitez une nouvelle fois d’un surclassement du véhicule. De quoi bien commencer le séjour à peine sorti de l’avion !

Les îles de Guadeloupe

Notre regret du séjour a été de ne pas visiter les autres îles de Guadeloupe. Il y a tellement de chose à voire sur l’île principale que nous nous sommes laisser rattraper par le temps. Les îles de Guadeloupe, se sont 7 territoires avec chacun leurs spécificités. Base terre et Grande terre sont les plus connues. Et oui, il ne s’agit pas d’une seule îles mais de deux, réunie pas un pont ! Grande terre, c’est les lagon, le sable blanc et les cocotiers tandis que Basse terre, plus humide, est recouvert d’une végétation tropicale luxuriante. Elle abrite également le volcan de la soufrière. Avancé dans la pointe Atlantique, la Désirade est connue pour ses deux réserves protégées : une réserve de pierre semie-précieuses et une réserve de fonds marins époustouflant appelé Petite terre. Enfin vient Les Saintes, au sud ouest de la Guadeloupe, son archipel de 9 îlots n’en compte que 2 habités tandis que les 7 autres demeurent complètement sauvage. Nous vous conseillons fortement d’y faire un tour pour apprécier à Terre-du-haut, l’une des plus belle baie de monde ! Enfin, l’une des plus connues, Marie Galante. Je ne vous refais pas la chanson d’Henri Salvador mais il va sans dire que nous regrettons de ne pas avoir pausé les pieds sur cette île authentique qui accueil selon nous, les distilleries Bielle et Bellevue.

La randonnée

En Guadeloupe et notamment sur base terre, de nombreux circuits de randonnée raviront les plus ou moins sportifs. Même si je ne suis pas une aventurière dans l’âme, je me suis laissé tenter à la randonnée en forêt tropicale, notamment au Bras David et aux chutes du Carbet, après avoir pu apprécier les aménagements réalisés sur l’île. Chemin pavés, fléchage, escalier… certains circuits sont extrêmement bien aménagés pour vous initier à l’activité. Ce serait dommage de s’en priver. Pour les plus téméraires, l’ascension la soufrière semble être le défi à relever ! Perso, ce n’était pas pour cette fois mais n’hésitez pas à nous partager vos expériences.

Les coupures d’eau

En Guadeloupe, les coupures d’eau sont un réel problème qui affecte l’île depuis plus de 30 ans. Avant de nous rendre sur l’île, nous n’avions jamais entendu parler de ce problème qui pollue le quotidien des Guadeloupéens. Ni à la télévision, ni sur d’autres blogs voyage. Même notre Lonely planète n’en faisait pas état. Faute aux équipements obsolètes, aux municipalité ou encore aux propriétaires de réseaux, les coupures d’eau courante sont fréquente sur l’île. Maintenant que vous le savez, soyez préparé en gardant toujours quelques bouteilles d’eau de côté que ce soit pour tirer la chasse ou rincer votre vaisselle. Les coupures sont imprévisibles et peuvent durer 1 à 24 heures alors un conseil, surveillez la pression du robinet dès que vous l’utilisez. N’hésitez pas à lire cet article de france info au sujet des coupures d’eau en Guadeloupe si vous souhaitez plus d’informations sur le sujet.

Les sargasses

Fléau des Antillais, les sargasses sont des algues brunes qui envahissent la mer des caraïbes depuis 2011. Il faut savoir que ses algues dégagent, en séchant des gaz toxiques qui peuvent provoquer des nausées et vomissements, mais surtout une odeur horrible d’œuf pourri. Nous en avons fait l’expérience lors de notre séjour. Par zone, les odeurs en bord de mer étaient vraiment fortes alors que sur d’autres plages, l’ambiance était toujours autant paradisiaque. N’hésitez pas à questionner vos hôtes à ce sujet pour vous assurer de ne pas vous casser le nez en arrivant sur une plage envahie. L’an dernier, nous nous sommes rendus sur l’île au pic de l’invasion d’algues mais cela ne nous a pas empêché un instant de profiter des plages. Il suffit de changer d’adresse de temps en temps et cela nous oblige à découvrir davantage la Guadeloupe en long et en large, pour notre plus grand bonheur. Un conseil, nous n’avons jamais su si cela venait des sargasses ou de la crème solaire, mais prévoyez du sérum physiologique pour vous rincer les yeux lorsque vous prenez la route après la plage. Cela nous a bien aidés avec une après-midi de détente au Bois Jolan.

Le Budget

La gestion de notre budget a été la bonne surprise de notre séjour. Je ne sais pas si c’est dû au fait qu’il s’agissait de notre second voyage, et donc, que nous étions plus aguéri. Ou du fait que la Guadeloupe est en effet moins chère que la Martinique, mais ce voyage nous a coûté moins cher que celui de l’an dernier.

Les billets d’avion : 430€ ORY- PtP

Le logement : 60€ par nuit

La voiture : 350€ pour les 13 jours

Les repas : Durant tout notre séjour nous avons privilégié les pique-niques sur la plage plutôt que le restaurant. Idem pour les diners où nous avons pris plaisir à cuisiner local… à la grande surprise de nos hôtes qui n’ont jamais sentis autant d’odeurs venant de leurs locations. Il va sans dire que cuisiner soit même en voyage revient vraiment moins cher qu’un restaurant chaque jour. Cependant nous avons pu tester quelques bonnes adresses pour le plaisir de nos papilles.

Les visites : Autre surprise du séjour, en Guadeloupe, nous avons pu profiter de la gratuité des distilleries. Un budget de 10€ par personnes que nous avions estimé pour visiter une a deux distillerie que nous n’avons finalement pas utilisé.

guadeloupe air bnb logement antilles location

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Gregory Junior Pavilus
    28/01/2019 at 13:20

    Salut à tous tu sais mes ami(es), j’envie prendre une voyage au GUADELOUPE, mais combien coûte le VISA et le ticket avion, parce que dans mon coeur, je l’aime beaucoup la GUADELOUPE réponds moi plus vite que possible svp mes ami(es).

  • Leave a Reply

    Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.